Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Fin de l’accalmie à l’hémicycle !

Grosse bataille autour du poste de deuxième secrétaire parlementaire. L’élection du remplaçant d’Alexis Agbélessessi agite l’hémicycle au point de provoquer un nouveau report du vote. La foire de la 7ème législature est en ébullition avec la ruée de la meute de candidats aimantés par le joyau vacant. Le président Adrien Houngbédji a dû décréter la petite trêve avant la reprise des hostilités ce jour. Dans le sanctuaire de la politique, les acteurs n’ont pas de répit. Le bureau de l’Assemblée nationale enfle les désirs et forge l’obsession. En se hissant à la tête de la commission des lois, le député Fdu avait mis la jungle en alerte et offert une opportunité inespérée à de potentiels postulants.
L’ancienne opposition avait, il y a quelques jours, célébré l’an 1 de la fameuse nuit de sa victoire historique sur la mouvance cauri au Palais des gouverneurs. L’union sacrée du 19 au 20 mai 2015 semble de lointains souvenirs malgré les masques portés pour signer le camouflage et préserver les faux-semblants. La traversée de l’opposition à la rupture a fait tanguer voire chavirer par moments le navire de l’anti-yayisme. Dans la foulée, Talon, l’ancien sponsor de la politique est intronisé à la Marina. La vague spectaculaire de ralliements avait miroité le retour de la grande alliance.
On avait notamment cru à l’accalmie après la présidentielle et à un ciel parlementaire libéré des nuages. L’avènement de la rupture au pouvoir a jusqu’ici fait alimenter la mécanique d’un bloc de l’anti yayisme. Et on était à mille lieues d’imaginer la querelle fratricide sur fond de déchirement politique dans les allées de la rupture. L’élection de Agbélessessi à la place de Joseph Djogbénou avait, de fort belle manière, illustré nos certitudes. Sauf que l’accalmie n’aura été finalement que fugitive, et que hanté par les fantômes de la division , l’actuel pouvoir tombe dans ses propres intrigues.
Ainsi, la nuit des longs couteaux se poursuit. La présidentielle et la chute de l’équipe de la continuité n’ont pas empêché la tempête politique. Malgré une météo politique rassurante pour la rupture, la cacophonie des ambitions risque de provoquer le déluge. Le maître du perchoir issu de l’union de mai 2015 tente de tirer les ficelles pour ramener le calme dans le conglomérat en effervescence. L’enjeu, visiblement, semble engendrer une fascination aveugle pour le poste vacant et abimer la solidarité escomptée. Le consensus est fuyant.
Sans les réformes, la classe politique va continuer à se mouvoir dans ses incongruités et le charivari opportuniste. Le système partisan est miné par le fléau de la transhumance, la sinistre question d’achat de députés et les fantaisies immorales. Sur du sable mouvant et dans les caniveaux, la politique marche sur la tête. Sans idéologie et sans repères, elle balbutie ses promesses de reconversion et de renouveau.
La bataille autour du poste de deuxième secrétaire parlementaire met à nu la fragilité de l’entente au sein de la rupture. Le bloc hérité de l’ère Talon affiche précocement ses fissures face aux enjeux politiques. Le camp de la rupture est aussi malmené par la désignation des remplaçants de Candide Azannaï et de Sacca Lafia à la Haute Cour de Justice. L’accalmie n’était qu’une illusion.

24-05-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Infidèle sans conscience !
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Les hommes sont tous des infidèles. Admettons-le par pure galanterie. Et évitons pour une fois, d’être avec elles, à couteaux tirés sur la question. (...) Lire  

Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans la dynamique des réformes (...)
15-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une douleur qui précède la joie (...)
14-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’idéal d’une jeunesse de bonne (...)
14-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La leçon des Fcbe à l’Un
13-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cauris à l’assaut !
12-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le congrès de la résurrection
8-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au rythme des négociations !
7-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Négociations en pointillé !
5-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Crise au Bubedra
2-02-2018, La rédaction
En vérité : Bonus pour destination Bénin !
1er-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’obscénité à tout-va !
1er-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le challenge de la transparence
31-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le dialogue pour le dégel social
30-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Remue-ménage à la Cour !
29-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’appel des évêques
29-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une promesse non tenue
25-01-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1230

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)