Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : L’agenda des Grands !

Annoncées comme un tournant décisif dans la perspective de la présidentielle du 28 février 2016, les Universités du Prd ne répondront pas à l’enjeu. La famille arc-en-ciel avorte sa sentence politique pour le mois de novembre. Adrien Houngbédji et sa troupe ont décidé de lever le pied et de négocier prudemment le virage le plus délicat de la fin de mandat. Grosse attraction, le Prd a son agenda que ni le temps ni les urgences ne modifient. On devra encore patienter pour découvrir l’option du parti du président de l’Assemblée nationale. Une épreuve de nerfs qui ne fait pas trembler l’ancien challenger de Yayi.
On avait cru que le Prd allait passer à l’acte et ouvrir l’ère des choix et des gros soutiens pour 2016. A moins de six mois du scrutin, le conclave de cette force politique met la nation en état d’alerte. On avait jusqu’ici pensé que la clé de février prochain sortira de l’usine du Prd et que le leader du régiment des Tchoco-tchoco allait inaugurer le bal des soutiens haut de gamme. Hélas la stratégie adoptée semble garnir le mystère. Le Prd fait ses calculs et contrôle son accouchement politique.
Pour autant, Houngbédji et ses hommes ne doivent être pris comme des boucs émissaires dans ce jeu de cache-cache qui passionne toute la classe politique. On avance cagoulé dans les états majors des partis, coincé dans l’arithmétique trop politicienne et une vision parfois vermoulue de la politique. Le Prd aurait dû annoncer en fanfare un ordre du jour à sensation et donner le coup d’envoi des désignations ou soutiens de grande envergure. Mais, il n’y a pas que le Prd. La Renaissance du Bénin (Rb) ne bronche toujours pas. Les grandes alliances sont sur leurs ergots, sans doute revigorées par leur poids électoral. L’Union fait la nation (Un) miroite des primaires fuyantes. Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) , la famille politique du chef de l’Etat, traîne le fardeau de la désignation de candidat et tarde à se décharger par une délivrance politique qui pourrait donner fière allure à la présidentielle.
Puisqu’on tourne en rond dans les chapelles politiques, la rue se laisse occupée par les feuilles mortes et des espèces réglées sous l’effet des manœuvres primitives. A moins de six mois de l’historique 28 février, on n’a plus besoin des déclarations de soutien de partis dont les congrès se tiennent dans les espaces de cabines téléphoniques.
La marche vers la présidentielle se fait dans les allées obscures, sans l’éclairage des poids lourds de la politique, sans les désignations sérieuses et les soutiens intéressants. L’immense Prd était très attendu. Il s’est vite libéré de la pression par la promesse politique de Novembre. On sera à trois mois de l’élection. Fcbe agite Octobre, l’Un a son calendrier, la Rb aussi…
Ce silence politique peut bien précéder des désignations en cascade de candidats et des soutiens de grandes écuries dans les embouteillages des ultimes mois de fin de mandat. Seul problème : il n’y aura pas de temps pour le débat électoral. Pas de contradiction portée sur les projets de société des postulants à la magistrature suprême. Pas de regard curieux sur l’identité des candidats. Facile de tomber dans le piège de l’imposture.
Fcbe, Prd , RB , UN et les autres ténors de la politique ont choisi de ne pas donner du temps au débat. Et donc de jouer les manettes de la diversion. La démocratie béninoise vit sous les coups de boutoirs frénétiques de politiciens rusés, plutôt enclins à fuir le débat d’idées pour mieux donner le change aux électeurs.
Pour une nouvelle fois, la nation sera envahie par une nuée de candidats obsédés par le pouvoir. La passerelle trouvée n’a pas changé. Les grands partis et alliances se dérobent à leur devoir et jouent avec le temps.

16-09-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme !
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Aujourd’hui le Vingt. En principe, pour les travailleurs de l’administration publique, à cette date et même parfois avant, les salaires tombent. Le (...) Lire  

Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Infidèle sans conscience (...)
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans la dynamique des réformes (...)
15-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une douleur qui précède la joie (...)
14-02-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme !
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La leçon des Fcbe à l’Un
13-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cauris à l’assaut !
12-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le congrès de la résurrection
8-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au rythme des négociations !
7-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Négociations en pointillé !
5-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Crise au Bubedra
2-02-2018, La rédaction
En vérité : Bonus pour destination Bénin !
1er-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’obscénité à tout-va !
1er-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le challenge de la transparence
31-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le dialogue pour le dégel social
30-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Remue-ménage à la Cour !
29-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’appel des évêques
29-01-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1230

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)