Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : L’embouteillage du Sud !

Sur le chemin de la Marina, les présidentiables se bousculent dans la partie méridionale du pays. La course à la succession de Boni Yayi fait déchaîner les passions et remue les appétits au point de provoquer un méli mélo inexplicable. Et le choc des ambitions produit des étincelles dans une ambiance infernale de rivalités politiques. Le bal des candidats se fait dans les sonorités confuses où les résonances des vocations entretiennent l’amalgame. La bataille pour le contrôle du sud devient l’une des équations décisives de la campagne de février 2016.
Dans le starting-block, sous le vent frais de l’Océan Atlantique et les vagues d’un scrutin indécis, la politique transporte le flux d’incertitudes. Les grosses écuries côtoient les feuilles mortes et autres menu-fretins asservis à l’illusion. Frappés de forclusion , les dinosaures Nicéphore Soglo , Adrien Houngbédji et Bruno Amoussou, ne tarissent pas de désirs de s’investir dans une compétition électorale jugée historique. Plutôt porté par une volonté ardente de réécrire une improbable page de la vie de la nation, l’ancien chef de l’Etat et les deux éternels faiseurs de roi tiennent leurs manettes de crépuscule politique.
En l’absence des trois figures emblématiques de la Rb, du Prd et du Psd , touchées par le critère d’âge, la galerie des postulants pour 2016 n’est pas pour autant dégarnie dans les fiefs du Sud. La bagarre s’annonce intense. Sur la ligne de départ, une configuration de candidats dans une grille inédite et embrouillée. Deux premiers ministres : Lionel Zinsou, actuellement à la primature, candidat de la mouvance et Pascal Irénée Koupaki, son prédécesseur, porteur de l’idéologie de la Nouvelle Conscience. Deux banquiers de notoriété mondiale, tous en quête des faveurs de l’électorat du sud. Deux opérateurs économiques, les milliardaires Patrice Talon et Sébastien Ajavon, anciens sponsors politiques, vont se mesurer dans l’arène politique. Dans une région du sud très disputée, le combat des gladiateurs du monde économique sera l’une des grosses attractions des joutes de février prochain. Un Général, l’ancien chef d’Etat major de l’armée, Fernand Amoussou, semble prêt pour la grande bataille.
Evidemment, les présidentiables issus du monde politique s’échauffent. Le duel Golou-Houndété pour l’hypothétique candidature unique de l’Union fait la nation ne devrait pas tarder à virer à des candidatures autonomes toujours dans un sud très agité. Aké Natondé, président du Cds Finagnon, est partant. Nago flegmatique n’a pas officiellement dissout ses intentions. Abiola aussi n’a visiblement pas abdiqué.
Au-delà de la foule de candidats, Le Prd et la Rb, deux partis importants de la zone, tous en mode d’ouverture, devront peser dans le choix politique de l’électorat du sud. Tombés dans une course aux alliances, les mille et un candidats, partageant ce territoire de vote sensible, sont embarqués dans la galère politique d’une présidentielle très rude. Sans candidat à l’interne et condamnés à prendre un train étranger pour la destination 2016, la troupe arc-en-ciel aux ordres de Me Adrien Houngbédji et les renaissants dirigés par Lehady Soglo ont rendez-vous avec la foire électorale.
Contrairement à l’espace politique du septentrion où les candidats Gbian et Abt pointent le bout de leur nez devant le candidat unique de la machine Fcbe, le sud se déchire et étire le suspens vertigineux sur l’issu du vote dans cette partie d’un Bénin tourné vers une présidentielle après 10 ans de règne de Boni Yayi.
Avec notamment Koupaki , Talon et Ajavon , Fernand Amoussou , Houndété , Golou , les équations Prd et Rb , on est dans le labyrinthe.

7-12-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le coup de l’Arcep !
8-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Talon dans l’antre des Soglo
1er-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Apaiser les tensions religieuses
31-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une option inopportune
30-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’école au pied du mur !
30-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 930

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)