Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : L’énergie…en attendant l’Ecole !

Talon marque des points sans bruit. Le promoteur du Nouveau départ affole les compteurs sur les grands chantiers. Moins de cinq mois après son avènement à la Marina, le successeur de Boni Yayi avance méthodiquement, dans le respect de la parole donnée. La nouvelle ère ouverte le 06 avril dernier tient ses promesses dans le pays hérité de la refondation illusoire. Talon fait bouger les lignes malgré les jérémiades de nostalgiques et les manœuvres mal mûries d’anciens jongleurs de la République.
Sans tambour ni trompette, le chef de l’Etat résout l’équation énergétique. L’équipe du Nouveau départ avait promis la fin du délestage pour fin octobre prochain et l’éradication du fléau avant l’expiration du mandat présidentiel. Mais la magie de Talon, vedette du Nouveau départ, semble déjà convertir l’impossible en chose possible et sortir la nation des coupures intempestives. Dans le calme et l’absolue sérénité, l’ancien homme d’affaires porté au pouvoir est en train de vaincre la fatalité. Sans litanie ni délire, le Président justifie sa réputation de « compétiteur né » et réussit l’exploit de libérer le pays des caprices du délestage.
On était dans un passé très récent habitué au vacarme, au populisme et à la gouvernance bruyante. Le roi de l’époque touché par le virus de l’hyper présidence et de l’hyperactivité et alors mû par l’obsession du pouvoir à vie, livrait des salves exhibitionnistes dans les gymnastiques de l’illusion. Le style Talon tranche avec cette quête permanente de l’effet qui pousse l’homme à se considérer comme le centre de gravité de la terre.
Talon n’avait donc pas besoin du cinoche pour tourner progressivement la page dévastatrice du délestage et signer le nouveau départ. Il est évident qu’il n’y a pas de développement sans l’énergie. Sur le ressort de la rupture, le Bénin post-Yayi se taille un nouveau visage.
Capable de garantir l’électricité au peuple, Talon démontre qu’il a de grosses potentialités et que sur d’autres chantiers, il peut répondre efficacement, lui, qui rêve d’’être, en fin de mandat, porté en triomphe par les Béninois. Après le coup de l’année dans le secteur énergétique, on attend l’effet Talon à l’école. Les résultats honteux des examens de fin d’année avaient révélé les plaies dans le secteur de l’éducation.
L’école devient une urgence qui s’invite dans le quinquennat du Nouveau départ. Il faut que Talon impacte le secteur de l’éducation et qu’à la rentrée 2017-2018, le chaos de cette année ne soit que de tristes souvenirs. L’école béninoise est condamnée par les errances gouvernementales de la dernière décennie à fabriquer majoritairement des crétins et des monstres. Le développement escompté et rêvé ne sera qu’une pure vue de l’esprit sans des ressources humaines de qualité. « Prenez moi tout, mais laissez-moi mes hommes et je reconstruirai » disait éloquemment l’industriel Henry Ford. Et Adrien Houngbédji devrait renchérir plus tard en indiquant par une formule devenue célèbre qu’ « il n’y a de richesse que d’hommes »
C’est une école en décadence qui se dresse sur le chemin de Talon. Le défi est colossal pour le nouveau maître du pays. Sans tohu-bohu et avec une redoutable efficacité, le chef de l’Etat peut écrire l’histoire.

25-08-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Infidèle sans conscience !
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Les hommes sont tous des infidèles. Admettons-le par pure galanterie. Et évitons pour une fois, d’être avec elles, à couteaux tirés sur la question. (...) Lire  

Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans la dynamique des réformes (...)
15-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une douleur qui précède la joie (...)
14-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’idéal d’une jeunesse de bonne (...)
14-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La leçon des Fcbe à l’Un
13-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cauris à l’assaut !
12-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le congrès de la résurrection
8-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au rythme des négociations !
7-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Négociations en pointillé !
5-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Crise au Bubedra
2-02-2018, La rédaction
En vérité : Bonus pour destination Bénin !
1er-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’obscénité à tout-va !
1er-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le challenge de la transparence
31-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le dialogue pour le dégel social
30-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Remue-ménage à la Cour !
29-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’appel des évêques
29-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une promesse non tenue
25-01-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1230

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)