Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : L’énigme Houngbédji

Le Parti du renouveau démocratique (Prd) s’enferme dans son labyrinthe. A moins d’un mois de la clôture du dépôt des dossiers de candidature à la présidentielle, le président Adrien Houngbédji semble s’épanouir dans la politique de l’autruche. Devant l’évidence de l’impossibilité d’une candidature à l’interne, la maison arc-en-ciel opte pour le silence et prolonge le suspens sur ses désirs. Une seule certitude sort des feuillages des atermoiements : la volonté proclamée par le Prd de quitter l’enfer de l’opposition.
Houngbédji avait tracé les sillons de l’ouverture dans le grand champ politique de l’université de vacances. Avec des phrases fortes qui gomment le doute sur la vocation primitive de l’une des plus importantes formations politiques du pays. « … Nous ne pouvons choisir un candidat, avant d’avoir initié et clos des efforts de concertation avec les autres forces politiques du Bénin, y compris avec celles que nous combattons et qui souhaitent participer à la recherche de consensus pour sortir le pays de l’ornière » et d’ajouter : « ce que nous combattons en réalité, c’est plus un système que des hommes ». Sans ambigüité, Houngbédji avait ainsi privilégié sa piste.
Décembre égrène ses derniers jours sans que le Prd ne sorte de l’ombre pour se mettre en vedette à la lumière. L’année préélectorale s’épuise sans que ce parti décide enfin de ne plus avancer masqué. Houngbédji semble défier le temps en refusant délibérément de briser le silence et de sortir son joker. Et l’éternelle question du choix politique de l’ancien challenger de Yayi alerte la nation : que fera Houngbédji ? Encore coincé dans ses explorations, le grand homme politique absorbé par ses légitimes calculs, va-t-il descendre sur terre et délivrer ses partisans ?
Le leader arc-en-ciel n’est pas né de la dernière pluie. Seul problème, il n’est pas habitué à ce genre de situation où choisir un candidat au premier tour devient un impératif. L’illustre faiseur de roi savait arbitrer le face-à-face final. Maintenant, l’urgence est au choix cornélien vital pour l’avenir du Prd. Entre les deux milliardaires et le premier ministre candidat, le président Houngbédji doit trancher. Et le temps accélère son vol dans l’espace politique de l’indécision contagieuse. L’homme le plus courtisé de la planète politique porte sur ses épaules le poids de l’espoir de tout un peuple. Sa décision sera cruciale à quelques semaines de la présidentielle.
Face à l’enjeu et seul avec sa conscience, Houngbédji a l’opportunité d’agir en homme d’Etat et de justifier les hommages que lui avait rendus Yayi. Mais quelles seront ses motivations politiques ? J’en viens ainsi à quelques questions à forte charge politique. Le président du Prd va-t-il agir sous le poids des rancœurs qu’il nourrit contre le chef de l’Etat sortant et chercher alors à punir le candidat unique du pouvoir Fcbe ? Houngbédji se laissera-t-il guider par l’instinct de l’anti-yayisme viscéral et couper la tête du poulain cauri ? Ou son choix sera-t-il dicté par le devoir de gratitude envers la télécommande qui l’avait aidé à retrouver le perchoir ? Le retour de l’ascenseur est-il inscrit dans l’agenda politique du Prd ? Le souvenir de la bataille victorieuse de la présidence de l’Assemblée nationale va-t-il émouvoir Houngbédji ? Est-ce qu’il tiendra compte finalement des cellules de base du parti ? Le carnet d’adresses du banquier d’affaires va-t-il séduire l’ancien candidat unique de l’UN ?
Adrien Houngbédji, peut-être malgré lui, devient la grosse attraction de cette fin de mandat. Il tient l’une des clés de la présidentielle. Le temps risque de ne jamais lui suffire. Le 12 janvier prochain, on connaîtra les noms des candidats à la succession de Boni Yayi. Le chef arc-en-ciel aura déjà révélé l’identité de son cheval.

16-12-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Grand test diplomatique pour Talon et quatre de ses pairs de la sous-région ! Avec les présidents Roch-Marc Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, (...) Lire  

Editorial : La cité ministérielle : à quelles (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA (...)
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
En toute sincérité : Infidélité dans le couple : (...)
13-10-2017, La rédaction
En vérité : L’Uac au défi de la modernité (...)
12-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ !
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)