Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : L’éternel silence politique !

La présidentielle de 2016 n’a toujours pas réveillé la classe politique. Plongés dans un sommeil simulé, les leaders de partis et alliances de partis jouent inlassablement avec le temps. A environ cinq mois du scrutin, la précampagne prend son envol dans un silence de cathédrale proposé par les maîtres du landerneau. La grande indifférence se développe sur d’éternels calculs que l’enjeu édicte en cette de fin de mandat du pouvoir cauri. Rien ne filtre des couvents où les acteurs politiques, dans la grande hypocrisie, entretiennent l’énigme.
Et pourtant, les candidats déclarés ou virtuels ont tous répondu à l’appel. Le starting-block devrait être bondé. Mais, la foule de postulants vit dans l’isolement politique et le flot d’incertitudes. Le baromètre de légitimité ne tient jusqu’ici aux mouvements de soutiens et de candidatures suscitées. Une espèce d’adhésion populaire semble apporter sa couche de peinture à certaines candidatures. Le pays est embrasé par une vague de supporters enthousiasmés, agitant un engagement qui donne fière allure à de potentiels prétendants au fauteuil le plus convoité de la République. Les séquences encore bruyantes font grossir l’illusion à quelques mois d’une présidentielle historique.
Le silence des acteurs politiques devient insoutenable. Sous l’éther prospectif, ils tombent dans le non choix et continuent de garder un suspense trop stressant inspiré par l’opportunisme. Mais ils ne peuvent sans répit se confiner dans le refuge du silence. Avec le retour de Patrice Talon au bercail, l’hippodrome a accueilli un des chevaux qui était longtemps incertain ; la faute à un exil chargé d’incertitudes. Finalement, le pôle Talon a pris corps. Mais au bercail, la liste était déjà fleuve. Ajavon, l’autre potentiel candidat du sérail des affaires ou Koupaki, Abt, Gbian, Fernand Amoussou,…ne faisaient aucun mystère de leur ambition d’être sur la ligne de départ.
Place désormais aux acteurs politiques. Obligés, à défaut de se jeter dans l’arène, de s’aligner derrière ceux qui décident d’aller au charbon. Le mois d’octobre s’effrite inexorablement et on ne peut éterniser l’attente. Certes, la prolifération des pôles d’intérêts met les décideurs partisans dans l’embarras et l’hésitation. Mais, le choix politique pour la présidentielle de 2016 redevient l’impératif de fin de mandat.
Deux voies s’offrent au monde politique : l’alternance ou la continuité dans le changement. L’irruption des hommes d’affaires dans le jeu peut contraindre les acteurs politiques au rôle d’arbitre. Maintenant, il urge que les chapelles partisanes affichent clairement leur position. Les précieuses consignes devraient évacuer une grosse partie des incertitudes de l’échéance de 2016. Malgré le nouveau positionnement des sponsors des partis et alliances de partis, les déterminants politiques devront peser dans la balance.
L’heure a véritablement sonné pour que les acteurs politiques passent à l’action. La présidentielle a déjà tourné au contre-la-montre. Octobre a enclenché un nouveau compte à rebours. Et les traditionnelles questions persistent : Que fera le Prd ? Que dira la Rb ? Que pense l’alliance Fdu ? De quel côté ira l’And ? Où en sommes-nous avec les projets de candidature unique à Fcbe et à l’UN ? … une valise d’inconnues.
Et on n’est pas à bout de courses dans nos spéculations. Les hommes politiques ont refusé de passer à la clarification. Prêts à jongler et à céder à toutes les compromissions, ils stagnent dans les faux-fuyants. En attendant de jouer la carte de l’opportunisme …et de suivre la direction du vent du vainqueur.

12-10-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Infidèle sans conscience !
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Les hommes sont tous des infidèles. Admettons-le par pure galanterie. Et évitons pour une fois, d’être avec elles, à couteaux tirés sur la question. (...) Lire  

Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans la dynamique des réformes (...)
15-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une douleur qui précède la joie (...)
14-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’idéal d’une jeunesse de bonne (...)
14-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La leçon des Fcbe à l’Un
13-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cauris à l’assaut !
12-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le congrès de la résurrection
8-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au rythme des négociations !
7-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Négociations en pointillé !
5-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Crise au Bubedra
2-02-2018, La rédaction
En vérité : Bonus pour destination Bénin !
1er-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’obscénité à tout-va !
1er-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le challenge de la transparence
31-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le dialogue pour le dégel social
30-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Remue-ménage à la Cour !
29-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’appel des évêques
29-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une promesse non tenue
25-01-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1230

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)