Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : L’héritage du Septentrion

Une traditionnelle question refait surface en cette fin de règne de Boni Yayi. L’épilogue de l’ère Kérékou avait déjà imposé l’équation politique du Septentrion. A trois mois de la présidentielle, le contrôle de cette zone clé devient l’un des gros enjeux de la course à la succession du pouvoir cauri. Et la bataille fait rage dans la forteresse acquise par l’ancien président de la Boad après le départ du Kaméléon. Dans un climat de rivalité dominé par la montée en puissance de leaders politiques, Yayi forclos n’est pas assuré d’évoluer en terrain conquis.
On avait cru que le guide des Forces cauris pour un Bénin Emergent ( Fcbe) allait vendre dans ce qui s’apparente à une citadelle un produit local , mais l’importation du candidat le condamne à un marketing forcené. Yayi s’est mis inutilement et dangereusement la pression dans son périmètre politique. La réaction du fief devient la surprenante inconnue du scrutin.
Le Septentrion dégage néanmoins certaines certitudes. Deux candidats semblent avoir le vent en poupe. Coup de pouce du destin pour GGR et ABT lancés désormais par une conjoncture politique favorable coulant de l’étonnant choix du porte flambeau des Fcbe. Le Général Robert Gbian et Abdoulaye Bio Tchané se retrouvent, comme par enchantement, dans une posture royale. L’histoire du comportement électoral dans le Borgou-Alibori et l’Atacora-Donga ne tolère aucune illusion sur la sentence des urnes. En exhibant un poulain étranger à l’environnement socioculturel du grand fief, l’homme de Tchaourou qui, pendant une décennie, a bénéficié du levier systématique de ces départements , a plutôt choisi l’odyssée assortie d’un risque de naufrage.
Sur le terrain depuis environ deux ans, GGR fortifié par le pragmatisme et le contact avec les électeurs fait du chemin au point d’enfiler, aidé par la faute politique du leader cauri, le statut de favori. Le Général candidat, 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, a pris des galons politiques. Porté par l’Alliance Soleil et surfant sur ses atouts personnels, Gbian peut légitimement rêver de tenir le haut du pavé dans le Nord. Retranché à Bembèrèkè pour une tournée de conquête de l’opinion, GGR a le plein de confiance.
Pour le leader de l’Alliance pour un Bénin Triomphant (Abt), qui a réussi un coup d’éclat à la mairie de Bassila, cette deuxième expérience de la présidentielle prend l’allure d’un match électoral couperet. Avec pour épicentre de la campagne de gain, la Donga. Mais, une percée significative dans l’Atacora exige une complicité avec l’incontournable Kassa. A moins que le choix Fcbe fragilise le député tête de liste cauri dans la 3ème circonscription électorale et hisse Abt sur le toit de l’Atacora-Donga.
Arrivé 4ème à la présidentielle de 2011, Issa Salifou est prétendant à la palme politique de leader de la zone. Le tour reste jouable dans l’Alibori, surtout que l’effet du casting à polémique dans le milieu cauri peut donner un nouveau souffle à l’icône de Malanville. Saley qui multiplie les succès électoraux n’a qu’à exploiter cette dynamique positive pour valider ses prétentions et apporter sa touche particulière à l’activité politique post-Yayi dans le Nord.
La présidentielle de 2016 se joue sur fond de guerre de leadership dans cette partie du pays où les fibres identitaires dicteront à la politique son allure. L’instinct grégaire devrait soigner la cote des candidats issus du milieu. Il sera illusoire de miser sur l’identification partisane.
Avec un candidat Fcbe à forte charge de paradoxes, Yayi espère secrètement continuer à garder les manettes. GGR et GBIAN sont déjà actifs. Peut-être pour une passation de pouvoir dans l’antre politique du Septentrion.

2-12-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Entre midi et deux !
27-04-2018, Naguib ALAGBE
Douze heure trente ! A Cotonou c’est la pause. Publique ou pas, l’administration peut maintenant se vider momentanément de son personnel. Il faut (...) Lire  

En vérité : Bail sans pagaille !
26-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique judiciaire : 7 ans de travaux forcés (...)
26-04-2018, Isac A. YAÏ
Editorial : L’agro industrie en hibernation
26-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Jeunesse, grande inquiétude (...)
25-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour l’hygiène publique
25-04-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Bail sans pagaille !
26-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’agro industrie en hibernation
26-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Jeunesse, grande inquiétude !
25-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Attention…Enfin promulguée !
24-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La main tendue des syndicats
24-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les flammes du désespoir
17-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Entre le marteau et l’enclume
16-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les camions de la mort
12-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le Bénin en exemple !
12-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Houngbédji six sur six !
11-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Renfort pour le dégel
10-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A un pas du dégel
9-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Anvers, solution aux travers !
9-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’indice de la Rupture !
6-04-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1320

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)