Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : L’incontournable Fcbe !

La grande famille cauri a célébré des retrouvailles politiques dans un conclave portant la marque de son leader charismatique Boni Yayi. Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) autour de son illustre patron, président de la République, a pris un coup de chaleur dans un long échauffement qui réveille ses muscles et sème la bonne réactivité. Yayi en guide politique a requinqué la troupe. A moins de cinq mois de la présidentielle, la mouvance pompe dans ses réserves mobilisatrices pour passer à l’offensive.
La solidarité ne faiblit pas dans le camp cauri. Promis à la tragédie politique, Fcbe et Boni Yayi sont toujours en vie. Et cet acteur collectif ne montre aucun symptôme de décadence. Sa respiration semble en revanche normale et témoigne de son état de santé. Précocement jetée à la poubelle par la prophétie politique, Fcbe tient debout. Elle a été démonstrative devant Yayi son géniteur et paraît désormais prête voire pressée de se jeter à l’eau. Mû par le fameux slogan « après nous, c’est nous », le régiment cauri est en ordre de bataille.
Le rendez-vous politique du lundi 12 octobre dernier a révélé que le bloc cauri garde, tout au moins apparemment, un bon état d’esprit. La traversée de fin de mandat est loin de virer à l’odyssée ou de tourner au cauchemar. Dans la communion, Fcbe établit son agenda et peaufine son plan.
Quelques évidences coulent des vannes de la mobilisation des cauris autour du chef de l’Etat. D’abord, cette volonté commune de faire chemin ensemble et d’organiser l’opération « conservation du pouvoir ». En mode reconquête, la marée verte a inondé les lieux, galvanisée alors par le président sortant, soucieux de perpétuer le règne Fcbe dans la vision du changement dans la continuité. Ensuite, cette vérité générée par l’intarissable solidarité et les performances de la vaste coalition cauri. Fcbe reste la première force politique du pays. Les tendances des dernières législatives ont été confirmées par la récolte des élections locales, communales et municipales. Sur un piédestal qui offrit le K.O à Yayi en 2011, Fcbe a maintenu sa courbe victorieuse.
Dans cette veine conquérante amplifiée par la redoutable logique politique du « après nous, c’est nous », les cauris et leur leader devront chercher à tenir le haut du pavé dans la course historique de 2016. La présidentielle ne se jouera pas sans l’équipe cauri coaché par l’insatiable Yayi toujours revigoré par son lointain revers infligé à la Vieille Garde.
Chose inédite, en fin de mandat, Yayi semble tenir la corde. Certes , aucun camp politique ne peut agiter la prétention de plier l’affaire au premier tour , mais visiblement , Fcbe devrait peser dans la balance des urnes. Une combinaison Fcbe-Prd pourrait même désigner le vainqueur du scrutin. Les paris politiques trop pessimistes ne sont pas à l’abri de démenti. La présidentielle de février prochain tient encore ses spécificités et ses vérités. La campagne électorale devrait apporter quelques réponses à de grandes inconnues et révéler de curieuses affinités.
Pour concrétiser un nouveau coup politique, Yayi mise sur le retour des anciens barons de la famille cauri et l’ouverture politique. Dans la foulée, des primaires devraient régler la cruciale question de la candidature unique. Le destin des Fcbe dépendra de l’habileté manœuvrière de Yayi.

14-10-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

tribune verte : Freiner à temps la dégradation des sols (...)
8-12-2016, Isac A. YAÏ
La baisse de la fertilité des sols focalise désormais les attentions de par le monde. En marge de la journée mondiale des sols, célébrée le 05 (...) Lire  

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne !
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Rembourser les fonds …messieurs !
16-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La tournée présidentielle
14-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le péché du faucon
14-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : La carte anti corruption !
9-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Les taxis de l’illusion !
8-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Talon en patron !
7-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Fermer la parenthèse Ajavon !
3-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Des urgences malgré la cocaïne !
2-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Choix vital pour l’UN !
31-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mandat de transition !
27-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Tous les médecins à l’hôpital
26-10-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Carton jaune pour Lafia et Azannai !
26-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : La réformette anti Pollution !
24-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 870

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)