Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : L’UN au rythme Houndété-Golou !

En route pour la candidature unique, l’Union fait la Nation (UN) fait une traversée mouvementée. Le voyage électoral vire à l’odyssée. La navigation sur les vagues de la mer produit à bord du ferry des secousses. Dans le vacarme assourdissant, deux terribles rivaux alimentent une querelle fratricide porteuse des germes de la division. Candidats à la candidature, Eric Houndété et Emmanuel Golou avancent sans concession. Dans la jungle de l’UN où les échos du barrissement, du glapissement et du rugissement sont amplifiés par des questions existentielles, difficile de parier sur l’issue de la bataille des loups.
Un fauteuil pour deux prétendants dont le dénominateur commun, le jusqu’au-boutisme, plane sur les autres considérations. Sorti de l’écurie Force Clé, Houndété s’est récemment hissé au rang de 1er -vice président de l’Assemblée nationale. La prise de galon à l’hémicycle dilate sa posture au point de devenir un élément de légitimation. L’ancien député Golou, ancien ministre, figure emblématique du Prd a des entrées au sein de l’internationale socialiste. Les deux hommes ne respirent que l’oxygène de la candidature unique et partagent un improbable rêve. Au pied de la montagne, un prétendant devrait ruminer sa déception après des primaires indécises.
Fascinée par l’absurdité politique de la rotation vantée puis précocement célébrée en 2011, l’Un devrait se résigner à résoudre à nouveau l’équation de l’élection interne qui accouchera de son porte-flambeau à la présidentielle de 2016. Le rêve de la rotation ayant tourné au cauchemar après la défection des géants Prd et Rb, Bruno Amoussou, Lazare Sêhouéto, Idji Kolawolé et les unionistes pur jus sont face à leur destin.
Golou ou Houndété ? Le choix est à la fois simple et complexe. Simple parce qu’il s’agit de deux barons de l’Un et donc de deux candidatures de la maison UN. Complexe en raison de la provenance des deux concurrents. Golou-Houndété, c’est le Psd contre Force-Clé, un duel qui sera arbitré par le Madep et les autres composantes de l’union. Un duel délicat et à haut risque. Houndété est à un point de non retour. Son challenger Golou est dans une dynamique irréversible. Deux hommes pour deux candidatures non négociables. Deux têtes d’affiches en quête de palmarès présidentiel. Si en 2011, il y a eu consensus autour de Houngbédji, 2016 semble un cocktail explosif.
Sur l’hippodrome local de l’UN, les deux chevaux sont partants. Mais dans la grande arène, le perdant des primaires risque de transposer les rivalités domestiques à l’échelle nationale. Sauf, le retour au consensus pour démentir la météo politique et les prévisions effroyables notamment la tempête sur l’UN. Houndété et Golou sont intenables. Même le septuagénaire et très respecté Bruno Amoussou, l’âme vivante de l’UN, niche dans l’embarras, surtout que, en solo, son frère Fernand, le Général candidat, a de l’appétit. Inutile de se hasarder à explorer les préférences de Bruno Amoussou dans ce labyrinthe.
Ce sera finalement pour l’Un, soit Golou, soit Houndété. Chose rarissime à l’Union fait la nation : une campagne pour de candidatures suscitées et des litanies partisanes. Mais aussi un périple national assorti de bénédictions de têtes couronnées. Houndété et Golou sont déchaînés. Prêts à tout pour arracher le sésame de la candidature unique. Déterminés à se battre même au fond de l’eau.
Avec cette grande agitation en haute mer, le naufrage collectif est une menace. Le duel Golou-Houndété sur fond de querelle de leadership et de surexcitation met l’UN en danger. La résurgence des clivages devient la vraie menace pour l’existence d’un regroupement politique qui, à sa naissance, portait les espoirs de la fin de la balkanisation et de l’avènement de l’ère des grands ensembles.
Après l’illusion de 2011, l’Un doit négocier prudemment le virage des primaires pour rester en vie. A moins que Golou et Houndété en décident autrement.

23-09-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : La destination Bénin en chantier !
26-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Du concret dans le Pag volet tourisme, pour ceux qui en exigent, bientôt, il y en aura. De cinq pôles touristiques majeurs et de la cité lacustre (...) Lire  

Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir (...)
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat (...)
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ !
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une candidature pour le Bénin
13-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Obstinés malgré l’eau !
13-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Enième menace des eaux à Cotonou
12-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Centriste et Talonniste !
12-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Statut en quête d’opposants
11-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quand Gbadamassi célèbre Talon
7-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Pas de pitié pour les O% !
6-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un chantier inachevé
6-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Roulés dans la farine
5-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Subventionnés au grand jour !
4-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La Françafrique à la Macron !
31-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A la merci des malfrats
30-08-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1110

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)