Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : La diplomatie Talon !

L’avènement du candidat de la rupture répand déjà ses effets dans l’Hexagone. Patrice Talon récolte à l’Elysée les premiers fruits de sa notoriété et de sa crédibilité. Hollande a d’emblée épousé le Nouveau départ et affiché sa volonté de donner un coup de pouce au successeur de Boni Yayi dans la réussite du quinquennat de l’espoir. Accusé de s’illustrer dans la balade de l’entame de mandat, Talon joue la carte de l’efficacité et installe la dynamique de développement avec le pragmatisme comme moteur de la diplomatie de la rupture.
Aux attaques massives et à la masse de préjugés, Talon oppose le concret et un agenda taillé pour répondre à ses priorités. Le séjour à Paris dément la prophétie de choses improductives balancée impudiquement dans la République. Talon a arraché au président Français des engagements précieux. Au cœur de l’entretien, trois axes qui touchent la vie de la nation : la crise énergétique, la compétence et la sécurité. Sur ces piliers, le chef de la rupture a érigé ses urgences et séduit Hollande, avec le style, la méthode et la rationalité. La diplomatie Talon a accouché d’un gain qui garantit de perspectives heureuses.
Pour la crise énergétique, le bout du tunnel est proche. Les populations devraient être bientôt épargnées des affres du délestage. La solution appartient désormais à une mission salvatrice qui travaillera à apporter de l’énergie aux ménages. Talon offre l’étoffe d’homme d’action pour marquer la rupture avec l’habituelle gouvernance des cigales et les théories génératrices de chimères. Le rendez-vous de l’Elysée enflamme nos espérances après dix années de navigation à vue et de non respect de la parole donnée.
Sur le terrain de la compétence, Talon obtient de la France de Hollande, un accord pour la formation des cadres béninois. En érigeant la compétence au rang de critère fondamental de promotion des cadres aux postes de responsabilité, le président du Nouveau départ a quitté les nuées de la médiocrité et annoncé l’ère de la prime à l’excellence. Hollande a validé cette option de Talon.
Enfin la sécurité, centre névralgique de la République, a occupé Hollande et son hôte de la rupture. Dans un monde, « village planétaire » menacé par le terrorisme international, Talon a quitté l’Elysée avec des garanties formelles de soutien de tous ordres du chef de l’Exécutif français. La proximité du Nigéria augmente les menaces, surtout que la secte islamiste Boko Haram est toujours active chez le Grand voisin de l’Est. Plusieurs groupes jihadistes opèrent en Afrique de l’Ouest. Ansaru est en pleine expansion, le Mujao, Ansar Dine provoquent la saignée dans la région. Talon est partisan des actions préventives contre le terrorisme.
Moins d’un mois après son investiture, l’icône du Nouveau départ fait flamber l’espoir avec les premiers succès de sa diplomatie. Talon jurait de faire « de notre démocratie un véritable instrument de coopération internationale, d’intégration et de rayonnement en vue de la mobilisation de ressources au service du développement de notre pays ». Face aux défis de la reconstruction nationale, de l’enracinement de la démocratie et de la lutte contre la corruption, Talon s’est inscrit dans la logique de la rupture. En communion avec la communauté internationale et sous l’inspiration d’une diplomatie active.
En France, le président est passé à la vitesse supérieure. Aidé par Hollande, Talon lance un Nouveau départ notamment dans le secteur de l’énergie. Pour le Benin touché par un délestage sauvage, c’est une bonne nouvelle.

27-04-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Infidèle sans conscience !
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Les hommes sont tous des infidèles. Admettons-le par pure galanterie. Et évitons pour une fois, d’être avec elles, à couteaux tirés sur la question. (...) Lire  

Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans la dynamique des réformes (...)
15-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une douleur qui précède la joie (...)
14-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’idéal d’une jeunesse de bonne (...)
14-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La leçon des Fcbe à l’Un
13-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cauris à l’assaut !
12-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le congrès de la résurrection
8-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au rythme des négociations !
7-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Négociations en pointillé !
5-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Crise au Bubedra
2-02-2018, La rédaction
En vérité : Bonus pour destination Bénin !
1er-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’obscénité à tout-va !
1er-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le challenge de la transparence
31-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le dialogue pour le dégel social
30-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Remue-ménage à la Cour !
29-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’appel des évêques
29-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une promesse non tenue
25-01-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1230

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)