Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : La folie du gyrophare

La police est aux trousses des conducteurs indélicats de véhicules à gyrophare. Une descente musclée des hommes du Général Philipe Houndégnon a mis à nu l’ampleur du fléau. Au cœur du désastre, des autorités plus royalistes que le roi. Dans la parade sous gyrophare, les acteurs en exhibition ne s’embarrassent pas de dérapage et multiplie les gaffes sur la route. Avec parfois une folie meurtrière et les semences de la panique, l’ivresse du gyrophare met la vie de nation en péril.
La République avait besoin de proposer une cure de discipline à cette espèce de gens touchés par la pathologie du gyrophare. La police a retrouvé son élan salvateur et a enclenché la lutte contre les trublions de la route avec la vaste opération contre l’usage abusif des véhicules à gyrophare. Le mode d’emploi de cette forme de délinquance est la conduite à vive allure en sens interdit et les entorses répétées au code de la route, sous couvert de gyrophare. Gonflant le torse et se croyant le centre de gravité de la terre, des autorités en déficit de savoir vivre tombent même dans l’acrimonie en lançant des propos orduriers sur leur passage tumultueux.
Comble de l’hérésie, dans la soirée, des autorités politico-administratives à bord de voitures achetées par l’argent des contribuables, jouent les plus pressés, roulant à vitesse irrationnelle en sens interdit. Comme si leur sommeil est plus important que le peuple. Une bande de gens en panne de dignité et de responsabilité sociale, agissant en maitre du temps. Heureusement que la police a désormais pris la défense de la nation contre l’utilisation maladive du gyrophare et surtout cette obsession du paraître qui masque l’être de la race arrogante pavant sur la route et défiant la raison.
Que ces chefs ou pseudo-chefs, autorités esclaves du gyrophare apprennent à respecter les populations. Qu’ils quittent les nuages et descendent sur terre pour sortir de la vanité. Que ces autorités qui sont pressées, prennent les taxis motos « Zémidjan » et cessent de jouer les propriétaires de la route.
La police a activé le système de défense du peuple en se dressant contre les obsédés du gyrophare engouffrés dans les véhicules plaques bleues. Il reste aux populations de prendre le relais de l’opération de la troupe de Houndégnon. Il urge de barrer la voie à ces autorités sans norme, d’étouffer en eux l’instinct de puissance et de les contraindre à quitter l’incivisme et cette pratique insalubre. Il faut à tout prix qu’on éduque par une levée de masse, ces soi disant-privilégiés, sans vergogne, qui affectionnent le sens interdit et provoquent des accidents stupides mais dévastateurs.
Les gyrophares de véhicules grisaillent le quotidien de la nation. La faute à ces chauffards complices de leurs patrons vivant aux frais de la princesse. La faute à ces autorités mues par de vaines choses, l’instinct de domination, la provocation et le sentiment illusoire d’être mieux coté. La pagaille a pris une dimension effroyable. Et il s’agit d’arrêter la saignée.
La folie du gyrophare génère la pagaille sur la route. Parfois à bord de ces véhicules, quelques psychopathes, qui sèment la terreur. Pas de répit dans la nuit. Du bruit et toujours du bruit. La gangrène est profonde. Maintenant, la police a sonné la révolte. Le peuple n’a pas le choix. Il faut suivre le mouvement et punir les fous du gyrophare.

8-10-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un corps unique pour la sécurité publique. Une police républicaine contre la pègre. En janvier 2018, de l’étape de vision, elle passera à celle de (...) Lire  

Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisatio
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1140

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)