Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : La grande confusion !

Difficile voire impossible de parier sur l’issue du vote du 28 février prochain. La présidentielle de 2016 ne dégage toujours pas des embryons de certitudes. Plus les jours passent, plus l’horizon s’épaissit. Tout est embrouillé dans le paysage politique saccagé par le doute et l’indécision. On est tombé dans le décor de tous les possibles. Le naturel et l’artificiel cohabitent au bal politique des masqués qui font régner l’hypocrisie et allonger le suspense.
On voit ainsi défiler les ombres comme dans le mythe de la caverne. La réalité reste insaisissable. Qui est avec qui ? Qui est qui ? Et qui fait quoi ? 2015 va peut-être s’achever, incroyablement, dans le flou total. Même les apparences ne livrent aucun indice. Les gestes ou plutôt les simulations sont enfantés par la sclérose et les faux-semblants. L’ennui cède à la déception devant le fléau politique de l’apathie et les jeux de couloirs insipides, terreau de choses contre nature ou de ralliements mercantilistes.
Le déficit de pragmatisme ouvre la voie à des spéculations et à des ballons d’essai. Evidemment, dans cette longue nuit tombée sur la politique, des maladresses s’invitent dans ce qui ressemble aux petits sauts des soi-disant maîtres de l’opinion et autres escrocs tapis dans les partis et alliances de partis politiques. Chaque jour apporte son lot d’absurdités, de jokers annoncés et des fantômes ambitieux.
La nation est envahie puis assommée par la masse des noms de présidentiables. Et il y a sans cesse de nouveautés dans la galerie. Avec la quête de l’oiseau rare, pratique en vogue et qui, dans un passé récent, a déjà ruiné nos espoirs. Dernier grain du chapelet égrené, Lionel Zinsou cité comme candidat de Boni Yayi. Dans l’entreprise de recherche du porte-flambeau de la grande famille Fcbe, le chef de l’Etat aurait jeté son dévolu sur son premier ministre. Il y a encore quelques heures, le Franco-béninois était sous l’eau, cherchant l’issue pour remonter à la surface et prendre la chaloupe cauri. Jusqu’à l’irruption de l’ami de Fabius dans le plan de Yayi, Fcbe agitait des noms de célébrités politiques de la maison : Kassa, Abiola, Bako …
La pétaudière politique laisse la poussière à la merci du vent. Des noms reviennent puis disparaissent. D’autres semblent bénéficier des faveurs du baromètre puis tombent brutalement du piédestal artificiel. On s’en tient aux résonances de patronymes de présidentiables et de pseudo candidats. Une liste vertigineuse construite sur les commérages. Il y a du lourd et du léger, d’amuseurs de galerie et de menus fretins. Abt, Pik, GGR, Nago, Houndété, Golou, Lehady, Agbessi, Gbèdo, Koovi Bertin … mais aussi et surtout Talon et Ajavon. Avec du lourd et du léger, le cocktail de fruits de l’hérésie prend l’assaisonnement des incertitudes et des calculs.
Cette dynamique politique axée sur du faux rythme dépasse l’entendement. On dort avec une certitude illusoire et on se lève avec de nouveaux échos et de nouvelles entrées dans la salle comble des présidentiables. Les parrainages s’enfoncent dans la discrétion. C’est la loi de l’omerta, précisément le silence de la mafia politique, elle aussi, sans certitudes.
On fait le poireau, en attendant le lever de rideau et la mise en spectacle. Plus rien ne doit nous étonner. Même cette grande confusion à moins de quatre mois de l’élection du président de la République.

5-11-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
A peine elle a dormi, et aussitôt elle s’éveille. Pour un nouveau ballet des kakis et des uniformes, et après moins de deux mois de vacances, l’école (...) Lire  

En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Inconcevable pénurie de timbres (...)
6-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Souveraineté ou malhonnêteté à la (...)
4-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Tricherie à assumer !
3-09-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’appel au social entendu !
30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ministre… malgré tout
30-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des tueurs silencieux
26-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE


0 | ... | 180 | 210 | 240 | 270 | 300 | 330 | 360 | 390 | 420 | ... | 1440

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)