Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : La Lépi…puis silence !

Le processus électoral reçoit un cadeau de fin d’année avec la publication de la liste électorale. Le Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) a livré le précieux outil pour le vote crucial du 28 février prochain. L’équipe d’Augustin Ahaouanvoèbla n’a pas soumis la nation à l’épreuve des nerfs et à la psychose. La barque a évité le retard fleuve grâce à une navigation contrôlée. Publiée sur le site du Cos, la liste s’offre à la grille de lecture de la nation. Un bon présage pour la présidentielle de 2016.
Dans le rituel de livraison du bijou électoral, le Cos-Lépi a dévoilé des détails qui ont servi d’éclairage à l’architecture de cette lépi achevée, dont la spécificité se traduit par la prise en compte des Béninois de l’extérieur. L’accueil réservé à la liste est chaleureux. Produit du consensus, sa physionomie semble faire l’unanimité. Silence de cathédrale. Tout le monde approuve. Il y a cinq ans, la bête immonde avait été accouchée par césarienne dans la boue. Après le K.O, l’opération de son toilettage s’est déroulée dans la polémique et la discorde. La salubrité de la lépi confiée au Cos de Sacca Lafia a été perturbée par le vent d’un bras de fer qui a retardé la naissance de la liste hygiénique.
Un parfum d’unanimité flotte sur la Lépi consensuelle. Pas de dissonance dans la belle sonorité mécanique. La démocratie vieille d’un quart de siècle, peut se féliciter de traverser sans tumulte cette étape sensible de la marche vers la présidentielle. Aspirée par les choix de candidats pour le scrutin du 28 février prochain, la classe politique paraît moins plongée dans les détails liés à la santé de la Lépi. Pourvu que le silence ne soit pas le calme avant la tempête.
Dans ce pays qui cimente les absurdités, on ne sera pas étonné que cette liste tacitement applaudie aujourd’hui soit au cœur de contestations post-électorales. Il ne faut surtout pas qu’au lendemain des résultats, de mauvais perdants se lancent dans le délire et l’irrationnel en vomissant sur la liste avec des paroles méphitiques. Que la perception qu’on a de cette Lépi ne soit pas liée aux relents de l’opportunisme politique.
Au-delà de l’enjeu de l’alternance revendiquée par la démocratie, le rendez-vous de février doit être un moment de fête où le peuple, épris de paix et de justice, dira non à la violence. On n’a pas besoin de contestations aveugles ni de provocations destinées à jeter la République dans l’impasse.
Le temps des alibis est révolu et l’heure reste au pragmatisme salvateur. Pas question de chicaner sur des vétilles ou de fondre dans des gloses fatales à la vie de la nation. La liste de ce Cos-Lépi paraît bien immaculée. Et le timing de sa publication colle à l’enjeu. Dans moins de deux semaines, les yeux seront rivés sur le dépôt des candidatures. Au rythme de la vague des investitures de candidats, le pays plongera dans une campagne électorale qui promet de gros frissons.
La présidentielle est bien lancée. Le compte à rebours, contrairement au flux du cafouillage des législatives, s’enclenche avec une liste encore libérée du fardeau de la polémique. On est sorti de la logique du pire pour emprunter la voie des élections transparentes et crédibles. Cerise sur le gâteau, Boni Yayi, en père de la nation, a apporté la lumière dans un message de paix, le dernier de son ultime mandat. La Lépi semble élégante et elle ne demande qu’à être utilisée.

29-12-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans le vif du sujet !
20-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’Etape Hémicycle !
16-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
16-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fin de péril pour une Venise !
15-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Puanteur politique !
13-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Restitution en négociation !
9-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un 08 mars pas comme les autres
9-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Place au débat !
8-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une injustice corrigée
7-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des pistes pour l’avenir !
2-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dilemme pour une révision !
1er-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Liaison dangereuse !
28-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La traque des produits illicites
28-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 930

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)