Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : La réconciliation mais…

Le ciel se dégage sur la maison méthodiste en crise. L’Eglise protestante a célébré le culte de la réconciliation. La médiation Talon fait bouger les lignes dans le foyer de tension religieuse marquée par une bipolarisation endurcie. Les choses s’accélèrent sous le coup de pouce d’un vent favorable. Avec l’aiguillon de la rupture et la volonté du Président du Nouveau départ, les camps rivaux semblent briser les chaînes de la division et installer le pont de la solidarité. Dans une belle unanimité, les méthodistes ont chanté à la gloire de Dieu et prié au nom de Jésus.
Depuis plus de 15 ans, l’Eglise protestante méthodiste s’offre en spectacle avec une querelle fratricide qui parait incurable. Les recettes proposées par les régimes successifs se sont révélées inefficaces. On avait jusqu’à l’avènement de Talon cru que la crise était par essence insoluble. Les symptômes greffés sur le jusqu’au-boutisme des têtes de pont en transe ne pouvaient évacuer le pessimisme. Talon semble avoir la clé du dégel.
La thérapie dégotée a déjà produit un petit miracle. Les frères en christ secoués par le mal ont vaincu Satan par une messe historique en présence du grand médiateur du Nouveau départ. Un comité de 15 membres dont sept du camp conférence, sept du bloc synode et 1 représentant du chef de l’Etat devrait assurer la transition durant un an et inaugurer l’ère de la grande réconciliation. Aucun des membres de ce comité ne sera éligible à la direction de la future Eglise protestante méthodiste du Bénin qui mettra fin à l’existence de synode et de conférence, les deux symboles du bicéphalisme. L’équipe de sortie de crise devrait évoluer sur le modèle du consensus. Sans doute que la rupture a puisé dans l’inspiration nécessaire pour semer les graines d’un retour à la normale après plus d’une décennie d’anomalie et de plaies dans la famille des méthodistes. Le protocole d’accord arraché par Talon aux protagonistes du brasier religieux offre le sésame de la paix.
Seul problème : L’accompagnement financier agité par le gouvernement pour tempérer les ardeurs des passionnés de la crise ou des récidivistes. Des promesses financières sont faites aux pasteurs et autres grandes figures méthodistes promis à la retraite anticipée. Cette initiative du pouvoir de la rupture pour étouffer la purge mécanique vise certes à convertir ce qui était un cocktail explosif en milieu vivable. Qui va financer cette opération ? L’argent du contribuable pour venir à la rescousse des méthodistes ? ou des cotisations occultes ?
De toute évidence, Talon marque de gros points dans la gestion de la crise à l’Eglise méthodiste. Le dialogue est devenu l’instrument salvateur, le mode d’action qui extirpe des couloirs de l’impasse. Si la méthode du Nouveau départ pour marquer la rupture et donner aux méthodistes sur les vagues le gilet de sauvetage devient plutôt délicate par l’étonnante subvention mise en évidence dans le protocole d’accord , il est incontestable que le chemin du salut est tout tracé.
A moins d’impondérables et de retournement spectaculaire de situation, la signature du protocole d’accord et le culte de réconciliation sont de bons signes pour les méthodistes longtemps déchirés par un conflit périlleux.

4-07-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)