Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : La révélation Talon !

Le candidat du nouveau départ avance sans bruit dans sa marche vers l’objectif édicté par sa vocation politique. Patrice Talon brigue la présidence de la République et met en branle une machine de conquête, tournée à plein régime avec un moteur de discrétion mais rodé par la méthode. Depuis qu’elle a décidé de tenir les manettes, l’ancienne télécommande de Paris s’assure une trajectoire d’ascension foudroyante. Sur fond de politique de séduction et d’outil de persuasion, Talon fonce et se forge le destin de candidat redoutable.
L’ancien sponsor de la politique est dans le starting-block avec la casquette de candidat de la rupture tenant les clés du nouveau départ, un programme ambitieux, réaliste et surtout truffé de réformes. Mais, Talon n’a pas seulement amplifié ses chances de succès avec la magie du projet de société. L’approche utilisée dans la campagne par le héros de la résistance anti-Yayi, est opérante. Le plus célèbre exilé de l’ère Yayi s’est mis dans la posture de l’homme de l’alternance, et cette image construite par les artifices de la stratégie lui offre l’idéal positionnement politique. D’une candidature à polémique, Talon s’impose désormais comme un des favoris de la présidentielle.
Talon doit encore son existence et sa montée en puissance à sa tactique puisée dans ses ressources intimes et son sens de l’organisation. Après un relatif échec dans la bataille politique où il est lâché par ses alliés naturels le Prd , la Rb , et des alliances fabriquées sous son influence, le magnat du coton a pris de vitesse la classe politique en infiltrant à la base les milieux politiques. Cette opération ingénieuse est sophistiquée par l’installation de réseaux et satellites sur toute l’étendue du territoire national.
La rhétorique du candidat Talon sied à la rupture escomptée. Le mode d’action est celui de la valorisation des citoyens et l’annonce d’une nouvelle ère, celle de la gouvernance réformatrice. L’identification à des valeurs porteuses vise à combler les attentes psychologiques enracinées. Le discours sur les valeurs lui offre le manteau d’un dirigeant politique auréolé d’autorité morale. Son projet de société érigé sur des mobiles élevés et d’idéaux exigeants très captif et valorisant emballe les masses.
L’homme du nouveau départ a le don de cette fluidité dans le discours qui favorise les projections larges d’attentes et d’espérances. Le contrôle de la gestuelle est impressionnant. On y voit un accompagnement rationnel de ponctuation du discours par la gestuelle comme les « effets de manche ».
Sur le terrain de la responsabilité et de la générosité, Talon fait la propagande sur son aptitude au dépassement de soi doublé du sens de rassemblement, loin de l’antagonisme fatal à la cohésion nationale. Grande révélation de la présidentielle, le candidat de la rupture mise sur le pragmatisme et le porte-à-porte fertilisant pour la proximité et le contact direct avec l’électorat. L’infatigable Talon avale la distance et implique ses électeurs dans son agenda politique.
Dans l’arène politique, l’homme d’affaires met l’avenir de la nation au cœur de sa campagne et fait le plein de confiance. Au cœur de la stratégie, une image d’homme structuré, proche du peuple, l’icône de la rupture, l’anti-yayiste viscéral, l’antithèse de la gouvernance cauri. Le phénomène Talon prend de l’ampleur. Le 06 mars devrait confirmer ou infirmer cette tendance.

24-02-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)