Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Le cas ABT !

Pour la deuxième fois, Abdoulaye Bio Tchané va tenter de briguer la magistrature suprême. Cinq ans après l’expérience improductive de mars 2011, le leader de l’Alliance pour un Bénin triomphant vise encore la succession de Boni Yayi. L’ambition du technocrate reste inoxydable et à 64 ans, il devrait jouer son va-tout pour convertir son rêve en réalité. Sur la route du Palais qui grouille de présidentiables, Abt tient l’impératif politique de sa vie. Mais, le défi est monstrueux. Pour atteindre l’Himalaya, le candidat doit tenir la corde.
Abt porte certaines évidences qui lui taillent le profil pour la présidence de la République. Son éloquent parcours peut lui servir d’ascenseur pour la montée vers le firmament. Ancien Directeur Afrique du Fonds monétaire international (Fmi), et ancien président de la Banque Ouest africaine de développement (Boad), il était aussi Ministre de l’Economie des Finances sous le régime du Général Kérékou. Celui qui fut assistant du gouverneur de la Bceao à l’époque Charles Konan Banny et Directeur des Etudes de la même institution, incarne indubitablement une mine d’expériences.
Ce n’est donc pas la technicité qui est en faillite chez ce cadre dont la notoriété dépasse les frontières nationales. Pour la conquête du pouvoir, les compétences mondialement reconnues et la visibilité qu’elles dégagent risquent cependant de ne pas suffire. Le destin présidentiel du géant Abt ne peut être forgé par les seuls matériaux de la technicité et le génie de cet homme qui a déjà goûté au fruit amer de la défaite en 2011. Avec un score de 6% et une troisième place forcément décevante pour un favori, Abt n’est plus dupe des exigences de la jungle politique. A moins de s’enfermer dans la caserne de l’illusion, le candidat malheureux de l’expédition du K.O sait que la bataille de février prochain est une affaire politique.
La candidature de Bio Tchané traîne toujours une grosse lacune. Technocrate de race, Abt est en panne d’adhésion des acteurs politiques. Et il fait sa quête dans une chevauchée solitaire avec le seul support de l’Alliance pour un Bénin triomphant. Contrairement à Zinsou, Ajavon et Talon très actifs dans la course aux alliances, Abt joue presque en solo ses sonorités politiques. Le profil exceptionnel risque d’être noyé dans le flot politique.
Abt étoffe un vrai paradoxe : un présidentiable haut de gamme mais fragilisé par un poids politique qui le fait flotter. Comment gagner alors sans le soutien massif des acteurs, partis ou alliances de partis ? A environ un mois du scrutin, Abt doit résoudre cette équation et explorer le labyrinthe. En concurrence dans son fief, le Septentrion, il peut toujours espérer, à défaut du gain politique, une improbable adhésion populaire. Le pari est gigantesque. Sur un ressort inapproprié, Abt cherchera l’exploit historique. Il lui faut bousculer la hiérarchie politique et réinventer un nouveau mode de conquête.
Finalement, il ne reste que le précieux parrainage politique pour Abdoulaye Bio Tchané, un homme de tempérament, dont la rigueur, le sens de l’organisation, le patriotisme sont soutenus par un incroyable carnet de bord. Hélas, le brillant profil n’a pas un support efficace. Pour autant, on ne peut exclure de perspectives heureuses dans les rayons de ce candidat porteur d’un projet de société rationnel qui, pour exister, doit démentir les pronostics politiques.

20-01-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le coup de l’Arcep !
8-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Talon dans l’antre des Soglo
1er-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Apaiser les tensions religieuses
31-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une option inopportune
30-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’école au pied du mur !
30-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 930

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)