Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Le casting Zinsou !

Boni Yayi croit enfin trouver l’oiseau rare pour conduire le navire Bénin. Il tient à Lionel Zinsou comme la prunelle de ses yeux. Débarqué de l’ancienne métropole, le Franco-béninois issu des pantalons de Fabius pose sa valise à la primature et, en quelques semaines, devient le poulain du Président. Yayi a le secret du casting, même celui du pire choix politique de fin de mandat. A un point de non retour, il brandit sa nouvelle carte, son joker de luxe dans une marche forcée, sans concession. Avec le chouchou Lionel, neveu métissé de l’ancien chef de l’Etat, désormais au bercail pour briguer la présidence de la République, Yayi active son plan.
Donc, Lionel Zinsou rêve de succéder à son mentor providentiel. Yayi, n’a peut-être jamais pensé à l’éventualité d’un cauchemar pour son premier ministre candidat. Il le voit déjà sur le trône. Mais, le projet inscrit sur du sable mouvant se condamne à expédier des désillusions. Dans les nuages, le candidat importé dans la maison cauri, court le risque d’une descente précipitée sur terre. L’enthousiasme dilaté par le soutien féroce de Yayi n’est pas à l’abri d’un refroidissement politique sur le terrain.
En vérité, Yayi fait du mauvais casting avec l’urgence Zinsou décrétée contre la volonté de la machine Fcbe. L’absence de candidats Fcbe originaires des départements des Collines, du Borgou-Alibori, de l’Atacora Donga écrase les chances de la concrétisation du rêve injecté dans le slogan « après nous, c’est nous ». Les fiefs traditionnels, forteresse inattaquable de Yayi, sont lésés dans l’impitoyable élan optionnel du chef de l’Etat. Source d’inspiration d’une stratégie en coupe réglée, Zinsou, l’intrus politique de fin de mandat est la matérialisation de l’illusion.
Les candidats Abdoulaye Bio Tchané et Robert Gbian peuvent se frotter les mains. Ils sont remis en selle par Yayi parrain de Zinsou. De toute évidence, le produit du président n’est pas vendable dans un Septentrion jusqu’ici loyal au leader cauri mais qui devait naturellement se rebeller contre un étrange candidat sans aucune racine dans cette zone dont le tempérament ne tolère pas ce genre de faute politique. En 2011, les populations du Nord avaient sanctionné Abt pour indiscipline, sa candidature ayant été perçue comme un attentat contre un digne fils du Septentrion Yayi président candidat. Et Yayi risque de subir la même chicotte avec le schéma Zinsou perçu comme un complot contre les frères Abt et Gbian.
Des collines jusque dans tout le Nord, le repli identitaire et l’instinct grégaire devront profiter à Abt et GGR. Zinsou est finalement du pain bénit pour ces deux candidats en campagne pour la présidentielle. La conjoncture reste défavorable pour Yayi drôlement occupé à deux mois de la date de clôture du dépôt des candidatures, à miser sur un Zinsou sans connexion, sorti de nulle part pour un vain combat politique. Dans un impitoyable pragmatisme, GGR est en tournée active dans le Nord. Le mode d’emploi du général candidat est celui du porte-à-porte et une occupation royale du terrain. Dans la foulée, le changement du logo lui confère une identité politique indispensable pour une montée en puissance, surtout que l’obsession Zinsou fait le lit de la déchéance Fcbe. Rejeté il a quatre ans, Abt peut utiliser ce levier Zinsou pour espérer atteindre les cimes.
Les leaders Fcbe des Collines, du Borgou-Alibori et de l’Atacora Donga ont du pain sur la planche. Comment peuvent-ils vendre Zinsou contre Abt et Gbian ? Kassa, Komi, Gbadamassi, Okounlola … doivent réinventer leur campagne pour ne pas prêcher dans le désert. J’imagine Yayi tenant la main du Franco-béninois à Bantè , Tchaourou , Djougou, Parakou , Bembèrèkè , Natitingou , Matéri , Malanville… Quel spectacle et quelle illusion ! J’imagine les barons Fcbe mobilisés derrière l’échantillon, le bijou de Yayi voué à la flagellation électorale. J’imagine …l’ampleur de l’échec au grand soir du 28 février.

18-11-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme !
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La leçon des Fcbe à l’Un
13-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cauris à l’assaut !
12-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le congrès de la résurrection
8-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au rythme des négociations !
7-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Négociations en pointillé !
5-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Crise au Bubedra
2-02-2018, La rédaction
En vérité : Bonus pour destination Bénin !
1er-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’obscénité à tout-va !
1er-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le challenge de la transparence
31-01-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1230

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)