Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Le choix des Fcbe !

La grande famille cauri a dévoilé les critères de candidature pour la prochaine présidentielle. Dans la dynamique des primaires, l’alliance phare de la mouvance a taillé son levier pour sortir des théories politiques et passer à l’acte. Le pragmatisme vise à décanter le marécage d’un conglomérat en proie à la querelle de clans. La succession au trône enflamme les passions à Fcbe, mais le roi en fin de règne tente de jouer ses ultimes cartes et de rester absolument le maitre du jeu.
Entre candidat à l’interne et ouverture pour un joker à l’externe, Yayi ouvre la stratégie Fcbe au chapitre des critères. Sur le papier, le baromètre cauri est désormais opérant. Avec les critères éliminatoires et les critères d’appréciation, Fcbe installe le dispositif de filtre sélectif. Si le code électoral a été une source d’inspiration dans l’établissement de conditions indispensables, les grains du long chapelet comportent des exigences qui donnent de l’allure aux critères de candidature. Il faut entre autres « être un militant actif de l’Alliance Fcbe », « être reconnu pour ses capacités de mobilisation et de rassembleur tant au niveau de sa base qu’au niveau national ». Ou encore « avoir un mandat électif (conseiller local, communal, municipal, député…) » Au total, 18 points entérinent l’immensité du chantier électoraliste qui devrait déboucher sur la désignation du porte-flambeau des Fcbe.
Malgré la liste de critères de candidature qui met en alerte la maison Fcbe , on est loin de certitudes estampillées cauris. Après le ballon d’essai Lionel Zinsou, le leader Fcbe semble brouiller les pistes en renvoyant les cauris à la collecte de candidatures. Au- delà de la question de la sincérité de l’opération enclenchée, la longévité du ticket Zinsou devient l’enjeu politique à Fcbe. Le sort du premier ministre candidat n’est-il pas déjà scellé ?
L’officialisation des critères n’est pas expressément assortie du renoncement à la politique de l’ouverture et le choix d’un candidat à l’externe. Pour imposer Zinsou ou tout autre joker, Yayi doit d’abord réussir à susciter l’adhésion de Fcbe à une telle vision. Le pari de la candidature importée exige une large concertation politique pour gommer les frustrations et provoquer le consensus. Le diktat et le passage en force seront préjudiciables à la concrétisation du rêve de l’ « après nous, c’est nous ».
Avec les critères ventilés aux bons soins du coordonnateur national Eugène Azatassou, la machine Fcbe reprend théoriquement l’initiative. Il lui revient de fabriquer le candidat des cauris et de mettre à son service la capacité mobilisatrice de la grande famille politique. A moins que les critères agencés dans le détecteur de candidats soient de la poudre jetée aux yeux, le poulain de Yayi devrait être un pur produit Fcbe et non un messie dégoté pour utiliser l’échelle de la première force politique du pays pour s’installer dans le fauteuil le plus convoité de la République.
Les critères de candidature enfoncent Yayi dans le dilemme politique de choix de candidat pour la présidentielle du 28 février 2016. Entre sa volonté et la réalité, le fossé risque de se creuser davantage. Entre son choix intime et la vocation Fcbe, les incompatibilités peuvent être dévastatrices. A deux mois de la date de clôture du dépôt des candidatures, le président sortant est toujours face à l’équation de la candidature unique. Peut-être seul contre Fcbe ?

9-11-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)