Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Le compte à rebours !

Décembre s’achève sans que les cadors de la politique ne quittent la grande indécision. A deux semaines de la date de clôture du dépôt des dossiers à la présidentielle, le silence est toujours en vogue et les Grands du microsome continuent d’avancer masquer dans l’obscurité politique. Le temps, dans sa folle course, n’entraîne pas l’agitation escomptée en cette fin de mandat qui donne le coup d’envoi du marathon pour la succession de Boni Yayi. Après avoir longtemps trouvé refuge dans l’inaction, les grosses écuries sont face à un contre-la-montre crucial.
Encore deux semaines décisives pour les grands partis et alliances de partis pour sortir de l’immobilisme factice et dévoiler le nom de leur favori. Deux semaines aussi pour les candidats en cagoule de montrer leur visage. Phénomène rarissime, jusqu’ici, des prétendants non déclarés continuent de voguer sur des vagues de suscitation de candidature. Et on semble se résigner à subir les affres des absurdités politiques en cette période préélectorale.
Finalement partis, alliances de partis, et candidats n’ont plus le choix. A force de jouer avec le temps, ils sont pris au piège du temps. Sauf option suicidaire, tous doivent se mettre à la lumière avant le 12 janvier, date butoir pour le dépôt des candidatures. Le Prd , le géant politique , est miné par une grosse hésitation pour deux raisons fondamentales : son leader historique Me Adrien Houngbédji est forclos et le peuple arc-en-ciel face à une situation inhabituelle marche sur des œufs. Ensuite, l’abandon du choix à l’interne ouvre la voie à la candidature à l’externe qui jette le parti dans d’éternels calculs. Mais devant le mur du 12 janvier, Houngbédji doit trancher. Et il ne lui reste que quelques jours pour officialiser le joker du Prd.
Sans candidat à l’interne, puisque Léhady a renoncé à aller au charbon, la Rb est sous pression. L’exploration à l’externe se révèle périlleuse pour ce parti, qui depuis la retraite de Soglo père, tangue sur les eaux de rivalités féroces. La dernière réunion du bureau politique s’est terminée en queue de poisson. A l’interne, le parti bouillonne. Au bord de l’implosion, la Rb ne tient qu’à un fil. Menacée par une bipolarisation et une dangereuse fissure, elle se maquille désespérément pour dissimuler ses rides et anticipe des coups de pinceau sur de potentielles lézardes.
Pour la plus grande alliance de l’opposition, le tableau est sombre. L’Un s’empêtre dans ses contradictions internes. La cacophonie des ambitions combinée à la course effrénée vers les hommes d’affaires candidats, fragilise le conglomérat. Dans un zigzag hallucinant entre une candidature à l’interne et des annonces pour une recrue externe, l’Un fait son show. Mais, Bruno Amoussou, Idji Kolawolé, Lazare Sêhouéto… n’ont plus le temps. Avant le nouvel an, l’Un devrait délivrer ses militants, à moins que la phobie de l’éclatement maintienne l’union dans le décor. Pilonnée par Talon et Ajavon et pressée par Golou et Houndété, l’Un vit la grisaille politique, en entendant de trouver l’échelle de sauvetage pour se mettre définitivement en ordre de bataille.
Des candidats doivent se débarrasser du coup de froid et se réchauffer avec l’expression déclarée de leur ambition. La pratique de candidature suscitée est désormais obsolète. Il ne reste que deux petites semaines pour réduire l’hypocrisie en cendres. La comédie risque d’être fatale à ceux qui s’obstineront à se confiner dans ce mode d’action archaïque.
L’indécision et les calculs sont condamnés à céder au pragmatisme et au choix politique. Le Prd, la Rb, l’Un …n’ont pas le pouvoir d’arrêter le temps. Houngbédji, Léhady, Atrokpo, Amoussou, Idji, Sèhouéto doivent descendre sur terre.

28-12-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le coup de l’Arcep !
8-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Talon dans l’antre des Soglo
1er-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Apaiser les tensions religieuses
31-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une option inopportune
30-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’école au pied du mur !
30-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 930

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)