Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Le folklore…en attendant les leaders !

Dans l’ambiance précoce de précampagne électorale, la République vit au rythme des vagues de soutiens. Le mode d’emploi politique est aux candidatures suscitées avec des foules en excitation artificielle. Touché par ce phénomène de l’hystérie expérimentée dans la fièvre de fin de mandat, le pays tente vainement de trouver son équilibre politique. A six mois du scrutin, les anonymes sont aux commandes, en meneurs de foule, en pseudo-prophètes. Marches et meetings étoffent l’illusion avec le silence coupable des cadors de la politique.
Les vrais contours de la présidentielle tardent toujours à se dessiner. Les acteurs politiques avortent leur entrée en scène, laissant le vide exploré par des marionnettes , des gens sortis du néant. Jusqu’ici, la symphonie de la présidentielle est jouée par les agités du landerneau. La grossière cadence imposée dans l’exhibition des prosélytes cache mal les lacunes de ces déferlantes humaines actives dans la trouvaille de candidatures suscitées et les manœuvres de soutien.
Seuls les acteurs politiques donneront de l’ampleur aux soutiens. On attend que les hommes à fiefs fassent officiellement leur choix pour donner un visage à 2016. Car, on ne peut bouger les lignes sans les consignes des leaders de fiefs. La théâtralisation vicieuse des abonnés aux ramasse-miettes est inapte à donner une allure à 2016. La présidentielle reste encore floue parce que les leaders de fiefs refusent de dépoussiérer l’échéance. Et on s’enlise dans la boue de l’indécision alors que le temps s’érige en bourreau de l’opinion.
Combien d’hommes politiques de grande dimension ont pris l’initiative de soutien à de potentiels candidats ? Combien se sont officiellement illustrés dans les opérations de candidatures suscitées ? Combien de maires, de députés, célèbrent déjà leurs candidats ? Les positions des grandes alliances restent un mystère. L’And de Valentin Aditi Houdé est muette. Le Fdu de Nago, l’Alliance Soleil de Sacca Lafia, plongent dans un silence de cimetière.
Les partis politiques sont loin des caravanes de soutien folkloriques et des candidatures suscitées. Le Prd reste patient. Me Adrien Houngbédji auréolé de ses derniers succès électoraux sait qu’il détient l’une des clés de la présidentielle. Dans quel camp basculera le peuple arc-en-ciel ? La cruciale réponse du parti du président de l’Assemblée nationale pourrait ôter le masque à 2016.
Mais, il n’y aura pas que le Prd. D’autres grosses cylindrées pourraient tailler le costume du nouveau président de la République. La Rb ressuscitée dans les communales et municipales ou l’Un gonflée à bloc par l’exploit des législatives devront jouer pour des accessits. Fcbe, la grande coalition des forces de la mouvance cauri, support politique du chef de l’Etat, a des atouts précieux pour son rêve de « après nous, c’est nous ». Elle ne s’empresse pas de se mettre dans la danse des soutiens ou celle des candidatures suscitées. En spectateurs, les cauris observent le va-et-vient bruyant des foules du week-end.
Avec les gros soutiens politiques, on sortira de l’obscurité pour vivre les effets de la lumière de la présidentielle. Sur le terrain, le défilé des fantômes n’est ni plus ni moins que des épisodes romanesques pour nous permettre de nous distraire. Avec des séquences évasives, la politique peut revenir au cœur de la nation.
Difficile de parier encore sur ce scrutin historique que rien n’éclaire et que tout obscurcit. Aucun favori désigné. Aucune prise de position des poids lourds. Juste une grosse couverture d’incertitude politique. L’enjeu de cette présidentielle coince les leaders politiques dans une extrême prudence. Côté déclaration de candidature : on joue astucieusement avec le temps.
Maintenant, la classe politique est contrainte de passer à la vitesse supérieure. Elle doit prendre ses responsabilités en mettant 2016 en coupe réglée. C’est aux acteurs politiques de faire accélérer les choses et de contrôler le baromètre de l’opinion.

15-09-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Parole en l’air !
15-12-2017, Naguib ALAGBE
Sur nos maux, penchons-nous y ! Et l’un des plus importants, qui mine notre temps, est sans conteste, le non-respect de la parole donnée. La (...) Lire  

En vérité : Diplomatie en ébullition !
13-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vivres détournés et indignité (...)
7-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un réquisitoire signé Mahougnon (...)
6-12-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En toute sincérité : Parole en l’air !
15-12-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Diplomatie en ébullition !
13-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La bombe à retardement
29-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’appel de Léhady Soglo
28-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Viol en crescendo !
27-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Repenser les fêtes identitaires
27-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)