Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Le mystère de la cocaïne !

L’alerte à la drogue est au niveau maximal. Le procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou s’est lui-même chargé de tirer la sonnette d’alarme. En moins de trois semaines, Badirou Lawani est deux fois monté au créneau pour évoquer la découverte de cocaïne. Dans une ambiance glaçante, la dernière conférence de presse du Procureur s’est soldée par un Sos à peine voilé. L’heure est grave. Entre appréhension, indignation et incompréhension, la nation cherche des certitudes.
On est à peine sortis d’une première affaire de découverte de 18 kg de drogue dans un conteneur , qu’une autre saisie de 54kg , un sac contenant 48 plaquettes de cocaïne plonge tout un pays dans l’émoi et la consternation. Comme dans le premier cas, le conteneur transportant le stupéfiant est en provenance du Brésil. La filière latino- américaine du trafic illicite est suspectée. « Le trafic favorise le blanchiment de capitaux et entretient des réseaux criminels et terroristes », indique le procureur. La situation est assez préoccupante et nous interpelle, nous tous, fils de ce pays havre de paix.
La première affaire de cocaïne a pris l’allure d’un feuilleton politico-judiciaire avant de livrer un épilogue dominé par la libération des prévenus et la suspension de terminal décidée par la douane. Le deuxième dossier a déjà déroulé son premier épisode. Les deux cas trainent une grosse inconnue : les noms des trafiquants. Et des questions s’enchainent : qui veut détruire ce pays ? Le Bénin serait-il une plaque tournante de la drogue ? Les narco-trafiquants sont sans limite et opèrent en Afrique, en Amérique latine, en Europe, en Asie … Qui sont les complices de la mafia au Port de Cotonou ?
La quantité de drogue découverte est hallucinante. Au total 72 kg du produit, et l’opération criminelle reste toujours bâtarde. Notre pays n’a pas les moyens de combattre les narcotrafiquants de l’Amérique Latine réputés pour leur ingéniosité et leur dangerosité dans la manipulation et le commerce de stupéfiants. Membres de puissants réseaux, ils sont capables d’utiliser des complices, des matelots voire des manutentionnaires …pour traverser océans, monts et vallées. Seule une union sacrée permettra de vaincre le cartel du crime, ces géants de la drogue capables d’infiltrer les milieux les plus insoupçonnables. L’affaire devient un combat commun pour le gouvernement et les opérateurs économiques.
C’est une sinistre évidence que le pays est menacé par la drogue. Toute la sous-région est la cible des trafiquants. Le 13 novembre dernier, la Dst du Maroc a effectué une prise record (1, 2 tonne) de cocaïne à bord d’un navire battant pavillon marocain au large de Dakhia. Deux jours plus tôt, une Allemande de 23 ans en provenance de Sao Paulo à destination d’Abidjan avec 22,5 kg de cocaïne avait été arrêtée à l’aéroport de Casablanca. Les statistiques prouvent que 2016 connaît un intense trafic de drogue entre l’Amérique latine et l’Afrique de l’Ouest.
A l’épreuve de la drogue, le Bénin doit éviter le piège de la fracture de l’unité nationale. Ce n’est pas une question de suspension de terminal, mais un appel à l’intelligence pour mettre en déroute la nébuleuse de la drogue. L’Etat et les opérateurs économiques doivent ensemble trouver une solution pour sauver le pays exposé au fléau. Car le constat est troublant, le mystère persiste sur les 18kg et 54 kg de drogue découverts dans les conteneurs de gésiers et de sucre.

24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités !
17-02-2017, Naguib ALAGBE
L’âme sœur, tout le monde en rêve. Mais existe-t-elle vraiment ? La question se pose en tout cas avec acuité. Il est en effet, très peu de couples, (...) Lire  

Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le coup de l’Arcep !
8-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Talon dans l’antre des Soglo
1er-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Apaiser les tensions religieuses
31-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une option inopportune
30-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’école au pied du mur !
30-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE
editorial : La violence religieuse en vogue
11-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Merci !
23-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
editorial : Libérez la parole !
22-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
editorial : Le mariage de raison
20-12-2016, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 930

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)