Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Le Plateau malgré le Madep !

Le scrutin du 28 février prochain réserve des étincelles dans le Plateau. Ce département ne dérogera pas à l’effervescence traditionnelle qui embrase les foyers les plus attractifs et les plus disputés de la lutte pour la conquête du pouvoir. La politique va encore dynamiter l’essentiel et faire bouger les caravanes à forte audience dans la zone. Les favoris du Plateau activent leurs réseaux partisans et traversent les souterrains pour mieux s’offrir le positionnement victorieux dans un département clé de la présidentielle.
Trois candidats peuvent prétendre occuper la tête du peloton de la course dans le Plateau : Lionel Zinsou, Sébastien Ajavon et Pascal Irénée Koupaki. Ce tiercé a les faveurs des champions de l’opinion, maîtres de l’espace politique et meneurs de foule. Le baromètre reste l’adhésion politique. Sur l’essentiel, le premier ministre candidat, l’opérateur économique en flux continu et l’ancien premier ministre promoteur de la nouvelle conscience se détachent du lot.
Béni par l’Alliance Prd-Rb-Fcbe, Lionel Zinsou reçoit une mécanique de soutiens des poids lourds cauri du Plateau. Le vice premier ministre François Abiola galvanise la troupe à Sakété. L’action politique dans la famille Fcbe est relayée à Kétou par le député Jean Michel Abimbola, ancien ministre, très actif dans sa sphère d’influence. L’attelage Abiola-Abimbola taillé pour la présidentielle devrait mettre le cheval Zinsou au galop. Le maire d’Ifangni , baron du Prd, André Zannou a la poigne pour faire le job dans sa commune.
Le candidat Sébastien Germain Ajavon modulé dans la déferlante bleue tombée sur la classe politique poursuit son ascension. Deux députés de l’UN, Louis Vlavonou à Ifangni et Moukaram Koussonda Ajibadé à Pobè naviguent dans le fleuve Ajavon. De Djeffa à la Marina, Asg roule à pleins gaz.
Pascal Irénée Koupaki espère, avec Christine Ouinsavi, rafler la mise notamment à Kétou. L’ancienne ministre fait avec succès la promotion de la Nouvelle Conscience et garde Pik vivant dans la compétition à cette échelle locale où les suffrages sont très précieux.
De toute évidence, la sentence du Plateau est suspendue à la décision du Madep de Sefou Fagbohoun. L’homme d’Adja-ouèrè et son parti semblent, à quelques semaines du vote, traîner le fardeau de l’indécision. Annoncé dans le camp Zinsou puis dans l’escarcelle d’Ajavon, le Madep fait le lit des commérages. Et ce non choix ou plutôt ce clair sombre, terreau des spéculations, laisse émerger des hypothèses.
Si le Madep bascule dans le camp Ajavon, le milliardaire de Djeffa devra gagner des points dans l’opinion et tenter de tenir le haut du pavé. Intouchable dans sa citadelle d’Aja-ouèrè , Fagbohoun répand sa notoriété dans le Plateau. Idji Kolawolé deviendra avec Nago le deuxième ancien président de l’Assemblée à rejoindre l’homme d’affaires candidat.
Si le Madep jette son dévolu sur Zinsou, le candidat de l’Alliance Prd-Rb-Fcbe devra régner dans le Plateau. Une razzia Zinsou reviendra à l’ordre du jour dans un département longtemps contrôlé par le Prd et le Madep. L’hypothèse du mariage du Coq avec Pik reste en revanche peu probable. Mais si les noces du Madep avec le technocrate épousent la réalité, Pik visera légitimement le trône politique de la zone.
Le Plateau barbote dans l’indécision du coq ses promesses électorales. Le Madep, Fcbe, le Prd, les individualités de l’UN, dicteront encore leur loi. Ajavon, Zinsou et Pik devront occuper le haut du tableau.

3-02-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Langage de vérité et énième soutien inconditionnel à Talon et à ses réformes, signés Me Adrien Houngbédji. Une fois de plus, le président du Parti du (...) Lire  

En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE
editorial : La violence religieuse en (...)
11-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Merci !
23-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
editorial : Libérez la parole !
22-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
editorial : Le mariage de raison
20-12-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE
editorial : La violence religieuse en vogue
11-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Merci !
23-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
editorial : Libérez la parole !
22-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
editorial : Le mariage de raison
20-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La manne culturelle en suspens
15-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Soumission ou sanction
13-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne !
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Rembourser les fonds …messieurs !
16-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La tournée présidentielle
14-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le péché du faucon
14-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : La carte anti corruption !
9-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Les taxis de l’illusion !
8-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Talon en patron !
7-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 900

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)