Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Le Prd dans ses calculs !

Adrien Houngbédji retrouve à nouveau son sport favori, celui de faiseur de roi. Forclos à la présidentielle, le leader du Prd tient le levier en or et agite sa posture. Et pour la première fois de son histoire, le parti arc-en-ciel devra s’aligner dès le premier tour derrière un présidentiable. Un exercice qui revêt étrangement l’aspect d’une épreuve pour Houngbédji en quête d’une logique de l’efficacité en réponse à l’implacable vocation politique du Prd désormais allergique à l’opposition.
En proclamant sa volonté féroce de quitter la galère pour un séjour durable et vivifiant dans la prochaine mouvance, le Prd s’est mis tout seul la pression. Le défi politique est colossal et soumet Houngbédji à un plongeon dans les calculs. Avec un come-back inespéré au perchoir au soir de sa vie politique, le père historique de la grande famille arc-en-ciel récupère ses sensations et pense mettre son réflexe opportuniste au service de ses envies incurables. Libéré de tout positionnement idéologique et programmatique, Houngbédji, Cinq fois candidat malheureux à la présidentielle, a une occasion en or, non de prendre sa revanche personnelle sur l’histoire ou de convertir son destin accompli, mais d’inscrire le Prd dans le concert des vainqueurs de 2016.
Si à deux mois de la date de clôture du dépôt des candidatures, Houngbédji n’a pas encore délibéré, ce n’est pas le fruit du hasard ou une option fantaisiste, mais l’effet de la phobie de chuter dans le camp asséché des futurs vaincus, et donc de voir s’évaporer ses appétences financières.
Dans cette obsession de participer à la gestion du pouvoir, le Prd est motivé par deux déterminants. D’abord, les offres politiques. Il ne s’agit pas d’offres idéologiques ou de programmes de candidats, mais des offres répondant aux intérêts du parti et de Houngbédji. L’enjeu pour le Prd a ses racines dans les intérêts non négociables de cette formation politique longtemps sevrée des dividendes du pouvoir. Les calculs sans frein de Houngbédji sont dictés par les intérêts personnels et partisans.
Ensuite, au-delà des offres politiques, le Prd sera séduit par les chances réelles du candidat à la présidentielle. La fascination pour les milliards reste ici associée à une lucidité sur les possibilités de victoire de la personne sur qui portera le choix politique du maître du perchoir. Le Prd n’hésitera pas à soutenir le pire ennemi de Yayi capable de gagner la présidentielle. Si le poulain Fcbe a le vent en poupe, Houngbédji dansera à son rythme. La logique politique est celle du deal avec le candidat le mieux placé, le favori théorique du scrutin.
Pour Houngbédji, la question est simple. Quel choix politique pour faire vivre le Prd ? La candidature à l’interne jugée risquée n’est plus à l’ordre du jour. L’exploration à l’externe se fait sous le contrôle du leader arc-en-ciel lui-même. Aucun détail n’échappe à Me Houngbédji revigoré par le privilège de notoriété à la tête du parti.
En entretenant le suspense, le Prd fait durer l’illusion chez les présidentiables. Tous ou presque vivent des espérances fondées sur du néant. Fcbe dont la candidature est pilotée par Yayi , les milliardaires Talon et Ajavon , les technocrates Pik et Abt, les Généraux Gbian et Amoussou , des anciens de l’écurie cauri Aké Natondé , Chabi Sika … attendent le discours de délivrance de Houngbédji.
Le Prd ne versera pas dans le sentimentalisme pour s’exposer au suicide. Mais la realpolitik aux couleurs arc-en-ciel a, par essence, un support mercantiliste. En cette saison de marchandage politique, tout semble permis. L’essentiel est de viser juste pour ne pas rater la cible. Surtout qu’après 2016, on devra attendre 2021 pour la prochaine échéance présidentielle.

25-11-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE
editorial : La violence religieuse en vogue
11-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Merci !
23-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
editorial : Libérez la parole !
22-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
editorial : Le mariage de raison
20-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La manne culturelle en suspens
15-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Soumission ou sanction
13-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne !
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Rembourser les fonds …messieurs !
16-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La tournée présidentielle
14-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le péché du faucon
14-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : La carte anti corruption !
9-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 900

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)