Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Le précieux ticket Zinsou

La grande famille cauri célébrait vendredi nuit, son candidat unique à la présidentielle de février 2016. Lionel Zinsou hissé sur le piédestal Fcbe est désormais invité à assumer son destin. Porté par la mouvance, le premier ministre est lancé à une vitesse de croisière pour briguer la présidence de la République. Auréolé du parrainage politique du chef de l’Etat, le technocrate, banquier d’affaires, joker de luxe, devient le ticket précieux dans la course à la succession de Yayi. D’une candidature au parfum de polémique éphémère, le neveu de l’ancien président passe légitimement à une candidature mobilisatrice qui cimente des certitudes.
Fcbe et son leader joueront la carte Zinsou. En bloc derrière son cheval le plus coté, l’écurie cauri a retrouvé sa solidarité légendaire. Barons, thuriféraires et gourous de la maison Fcbe ont repris le refrain Zinsou. Les réticences sont dissoutes cédant à une vocation affichée de conduire le premier ministre candidat à la présidence. Les résistances sont méticuleusement converties en soutiens politiques et donnent de l’éclat au ticket cauri jeté dans l’arène pour la victoire finale.
De la primature, Zinsou accélère sa marche vers la Marina, aidé par la machine Fcbe et les affidés du pouvoir. Le premier ministre a déjà réussi l’exploit de faire taire les gigantesques ambitions accoucheuses de querelles fratricides. La messe politique consacrant le Oui de Zinsou pour la conquête du job et la discipline observée dans la galerie des leaders de fiefs donnent du volume à la candidature de cet homme dont la notoriété est gonflée par un carnet d’adresses impressionnant et de nombreuses entrées sur la planète. La polémique entrainée par le choix du franco-béninois est érodée par l’union sacrée des cauris autour d’une candidature dont la métamorphose fait de Zinsou le centre nerveux d’une mouvance placée dans la logique de la continuité dans l’alternance.
Officiellement installé dans le starting-block, le premier ministre candidat, doit gérer sa course. A environ deux mois du scrutin, le gain de cette course de vitesse exige une hyperactivité des supporters, obligés maintenant de pousser leur porte-flambeau à la victoire. Concrètement, l’occupation du terrain au profit du candidat et une campagne efficace dans les fiefs, loin de la passivité et de l’hypocrisie, devront dilater la visibilité du poulain du pouvoir et hypertrophier ses chances de succéder à Boni Yayi.
La communion des têtes d’affiche des Fcbe pour Zinsou remettent à flot des évidences sur une candidature en courbe ascendante. Le chef de l’Etat tient son ticket pour un score renversant dans le match historique de la présidentielle. L’implication de Yayi dans la campagne devra apporter une force supplémentaire à cette candidature. Très redouté pour son pragmatisme sur le terrain, Yayi, jusqu’au bout, sera le moteur de la machine Zinsou. Le héros du K.O de mars 2011 est décidé à mourir avec ses convictions et surtout de terminer ses 10 ans en beauté. Zinsou, l’homme du président, l’espoir des Fcbe, va au charbon avec un impératif politique : lutter pour la survie des cauris. En éternel capitaine du navire, Yayi ne lâchera pas l’équipe en haute mer. Et Zinsou, au profil convaincant, prend l’ascenseur politique des cauris.
Le premier ministre candidat a l’étoffe que justifie la jauge de crédibilité. Le levier politique qui s’offre à son élévation, fait de lui une piste sérieuse dans le dénouement de l’expédition de 2016. Zinsou est à prendre au sérieux malgré la polémique qui a semblé plomber sa candidature, une polémique vite nuancée voire démolie par le sursaut politique de l’immense Fcbe.

21-12-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Infidèle sans conscience !
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Les hommes sont tous des infidèles. Admettons-le par pure galanterie. Et évitons pour une fois, d’être avec elles, à couteaux tirés sur la question. (...) Lire  

Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans la dynamique des réformes (...)
15-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une douleur qui précède la joie (...)
14-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’idéal d’une jeunesse de bonne (...)
14-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La leçon des Fcbe à l’Un
13-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cauris à l’assaut !
12-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le congrès de la résurrection
8-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au rythme des négociations !
7-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Négociations en pointillé !
5-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Chronique culturelle : Crise au Bubedra
2-02-2018, La rédaction
En vérité : Bonus pour destination Bénin !
1er-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’obscénité à tout-va !
1er-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le challenge de la transparence
31-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le dialogue pour le dégel social
30-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Remue-ménage à la Cour !
29-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’appel des évêques
29-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une promesse non tenue
25-01-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1230

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)