Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Le printemps des candidatures

Le bal des candidatures s’anime. A six mois de la présidentielle, la ruée vers le starting-block se fait à un rythme endiablé. La course à la succession de Boni Yayi ouvre la vanne des ambitions et une descente en cascade dans l’arène politique. Sauf improbable séisme, 2016 devrait établir un record de candidatures pour la magistrature suprême. Et déjà, on égrène le chapelet des premiers inscrits sur la prestigieuse liste des présidentiables. Une foule de candidats obsédée par le fauteuil de Yayi. Une meute à l’assaut de la Marina.
Quelques lève-tôt avaientré, pied au plancher, débloqué le compteur en dévoilant leur intention de briguer la psidence. Victor Topanou a vite exhibé sa mise en route officielle. Janvier Yahouédéou a également pris de l’avance sur la piste. Bertin Coovi s’est enrôlé dans la précocité. Ladislas Agbessi a offert sa mise en scène. Soumanou Moujaïdou n’a plus de temps à perdre. La présidentielle provoque une incroyable bousculade.
Dans cette veine concurrentielle, le Général Robert Gbian a ménagé sa monture et a, dans la foulée, fait une petite course en tête dans l’avant match avant que de nouvelles données ne modifient les certitudes théoriques. A moins d’un revirement spectaculaire, GGR se lancera dans la compétition. L’autre général, Fernand Amoussou, a des envies présidentielles et mobilise la troupe. Loin de l’incursion des généraux, Abdoulaye Bio Tchané, en rodage en 2011, évoluera désormais en mode Tgv. L’ancien président de la Boad est fortifié par le destin de son prédécesseur à ce poste. C’est sur les ailes de sa nouvelle conscience que Pascal Irénée Koupaki, ancien premier ministre, tentera d’amorcer sa marche vers le palais. Candidats à la candidature de l’Union fait la Nation (Un), Emmanuel Golou et Eric Houndété semblent opter pour le jusqu’au-boutisme. A la Renaissance du Bénin (Rb), le parti de l’ancien président Nicéphore Soglo, ce sera Lehady ou Luc Atrokpo. A moins que le maire de Cotonou et son homologue de Bohicon décident de se donner d’emblée rendez-vous dans le starting-block.
A l’épreuve de la présidentielle, le parti au pouvoir, Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), est sous une avalanche de candidatures internes et semble condamné à la bataille fratricide. Bonaventure Aké Natondé agite son projet, « le chemin du Bénin ». Chabi Sika n’est pas de nature à lâcher le « soyons nous-mêmes » placé au cœur de sa vision. Soumanou Toléba dans l’ancrage artistique ne rechigne pas à prendre le fauteuil de son mentor en fin de mandat. Ministre d’Etat puis vice premier ministre, François Abiola vise le firmament. Le projet de candidature unique de Boni Yayi tient solide, mais des têtes d’affiche de la maison cauri ont soif d’autonomie et surtout de pouvoir.
Les candidatures féminines reviendront dans la masse. Marie Elise Gbèdo ou Célestine Zanou ? Peut-être d’autres femmes en posture de faire-valoir. Ou la surprise du siècle ? L’ère cauri n’a pas fait émerger de femme leader politique, favorite de la présidentielle.
2016, et fait inédit, ouvrira l’ère des candidatures des hommes d’affaires, sponsors politiques. Avec notamment, les poids lourds financiers Patrice Talon et Sébastien Ajavon. Un face-à-face au parfum de milliards pour une campagne de titan. Le premier boucle ses trois ans d’exil à Paris et devrait quitter la capitale française les prochains jours. Le second, son rival naturel, veut lui aussi marquer l’histoire par la conquête du pouvoir. Ce duel réserve de gros frissons.
Enfin, les bouffons de l’espace politique et les candidatures de témoignage animeront la galerie. La présidentielle est un rituel pour certains candidats qui n’ont pas horreur des scores minables et de la raillerie populaire. Février 2016 livrera encore de gens estampillés 0, 0…%. La démocratie esquissée va accueillir des wagons de candidats. La présidentielle risque de prendre l’allure de législatives. Des candidats dans chaque circonscription électorale. Une pagaille, au nom de la démocratie.

8-09-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Une position pour l’histoire ! Un ‘‘Non’’ qui rassure. Le Bénin, urbi et orbi, par la voix de son ministre des affaires étrangères l’a soutenu devant (...) Lire  

Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le coup de l’Arcep !
8-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Talon dans l’antre des Soglo
1er-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Apaiser les tensions religieuses
31-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une option inopportune
30-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’école au pied du mur !
30-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE
editorial : La violence religieuse en vogue
11-01-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 930

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)