Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Les commissariats de la misère !

Cotonou dans la psychose de l’insécurité. La ville phare du pays, malgré sa kyrielle de commissariats d’arrondissements épaulés par un commissariat central , compte au quotidien les victimes du déchainement des hors la loi. Le tableau est apocalyptique. Et le mal semble s’inscrire dans le registre de la fatalité. Avec notamment une gradation de la courbe du gangstérisme et le ciel chargé d’incertitudes, l’horizon parait sombre. Les commissariats, en déficit cruel d’outils adéquats ont l’aspect de nids délabrés.
Des supermarchés pris d’assaut par des braqueurs, la zone commerciale hautement sécurisée en proie à des attaques permanentes. 1 milliard 200 millions de Fcfa emportés au cœur de la ville. Des cambriolages tous azimuts et des braquages sanglants. Un bilan affreux qui ronge l’existence des populations de la capitale économique. L’avènement de la rupture n’a pas encore d’impact sur le fléau.
A la vérité, la police semble condamnée à la posture passive devant la ruée des malfrats. Sur les 13 commissariats d’arrondissements, à peine 4 ont des matériels roulants. A quoi sert un commissariat dépourvu de moyens de déplacement pour les flics ? Les commissariats d’Agla, de Fidjrossè et d’Akpakpa notamment sont des épouvantails. La défectuosité du matériel roulant rend presque inopérants certains commissariats comme ceux de Vodjè, Fifadji et Cadjèhoun. On observe le spectacle des policiers à moto, trainant leurs armes. L’image tient de l’insolite mais revient sans cesse.
On ne peut égrener le chapelet des problèmes qui fragilisent la police et rendent ses actions le plus souvent improductives sans évoquer la cruciale question de gilets par balles. Combien en compte la police ? Plusieurs commissariats ne disposent pas de cet instrument précieux. Plus drôle, les gilets par balles existants sont archaïques, de plus de quinze ans d’âge et ne répondent plus aux normes.
Mal équipée, cette police est en manque de pistolets AKM, de munitions, de gaz lacrymogènes, de grenades, de casques anti balles. Même les menottes se comptent du bout des doigts. Les commissariats reflètent l’indigence des hommes en charge de la sécurité des populations.
Dans un contexte d’insécurité grandissante, l’état de nos commissariats devient une priorité. Il faut les sortir de cette forme de délabrement qui les réduit à des lieux de défoulement et de repos pour hommes en uniforme. Que peut faire un flic mal protégé et non équipé ?
Finalement, les commissariats d’arrondissements de Cotonou ne sont pas de nature à endiguer la poussée de la criminalité. On s’amuse avec la sécurité de la nation. Dépourvue du minimum et confinée dans des conditions minables de travail, la police n’a pas cette magie de s’offrir les performances exigées. Pressée de cueillir la lune et de nettoyer les nids de délinquants, elle est handicapée par les tares liées aux matériels. Le gouvernement du Nouveau départ hérite, certes d’une situation catastrophique, mais il doit vite assurer le renouveau dans nos commissariats.
A l’épreuve de l’insécurité, la police béninoise étale ses lacunes. Malgré une volonté affichée de combattre les malfrats, elle porte sa croix. Confrontée aussi à des contradictions et querelles internes, cette police gémit sous le poids écrasant du manque de moyens. Un vrai cocktail explosif.

8-09-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

tribune verte : L’audace d’assainir les villes
1er-12-2016, La rédaction
Sous la rupture, les villes s’apprêtent à faire leur toilette. Le Gouvernement Talon retrousse les manches pour débarrasser huit principales villes (...) Lire  

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne !
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Rembourser les fonds …messieurs !
16-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La tournée présidentielle
14-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le péché du faucon
14-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : La carte anti corruption !
9-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Les taxis de l’illusion !
8-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Talon en patron !
7-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Fermer la parenthèse Ajavon !
3-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Des urgences malgré la cocaïne !
2-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Choix vital pour l’UN !
31-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mandat de transition !
27-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Tous les médecins à l’hôpital
26-10-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Carton jaune pour Lafia et Azannai !
26-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : La réformette anti Pollution !
24-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 870

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)