Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Les partis entre le marteau et l’enclume !

Décidément, les partis et alliances politiques ont du pain sur la planche. Condamnés à la galère par la conjoncture politique et les impondérables de la présidentielle, ils sont coincés dans les calculs. Le fardeau devient écrasant pour ces écuries du landerneau qui ont le privilège d’agir sur les comportements politiques. A environ trois mois du vote, l’opinion publique reste sevrée de consignes cruciales pour le destin de la nation. Les acteurs politiques tétanisés par l’enjeu plongent dans le doute et perdent le gout du risque.
C’est un euphémisme de conclure que les partis et alliances de partis politiques sont en difficulté. Envahis par la crainte voire la phobie de prendre la mauvaise route , tous ou presque logent au carrefour , tournant en rond et scrutant les moindres détails et indices conduisant à la prochaine rivière. A l’écoute du bulletin de la météo politique pour éviter la tempête et profiter du beau temps.
La propension à l’opportunisme dans ce contexte où pullulent des incertitudes est un couteau à double tranchant. Et les partis politiques sont proches du suicide. Choisir vite le candidat ou continuer à attendre : tel est le dilemme. Cela revient à une situation de survie politique. Etre ou ne pas être. Comment éviter alors la tragédie politique ?
Le pire s’invite dans la vie partisane à l’heure de la présidentielle. Les partis se sont mis dans une posture périlleuse. Deux options se dressent devant les acteurs politiques. Soit, ils passent rapidement à l’action et font le choix , soit la priorité reste la grande attente. Dans les deux cas, ils ne tiendront pas le gilet de sauvetage. Si le choix politique n’est pas judicieux, le risque de perdre des militants devient le potentiel danger. Et gare à la saignée en période électorale. Mais s’ils jouent les prolongations, ils s’exposeront au glaive du débauchage.
Entre débauchage et défection de militants, les partis et alliances de partis vont vivre les tribulations politiques. Soumis au pillage de leur base électorale et à une déliquescence annoncée, ils récolteraient ainsi les fruits amers de leurs atermoiements. L’année préélectorale égrène ses derniers mois sans que le paysage politique n’accouche des certitudes pour 2016. Les ténors de la classe politique accumulent faux-semblants et mutisme et laissent filer le temps. Le Prd a son agenda. Et son chef historique ne laisse pas sa patience à l’érosion des désirs et la précipitation. L’UN, grande alliance de l’opposition, masque mal ses lésions. La Rb laisse filtrer les échos sur sa crise interne encore larvée. Les alliances opportunistes nées du boom partisan des législatives dévoilent leur malaise. L’And se déchire. Le Fdu se disloque en silence. L’Alliance Soleil porte ses masques pour cacher sa mine. Fcbe de Yayi cherche vainement ses équilibres.
Entre le marteau et l’enclume, l’espoir et le désespoir , la quête de la lumière et la menace de l’obscurité , l’enfer et le paradis , les partis sont au ralenti. Des militants peuvent décider de les faire couler. Un naufrage provoqué par l’assaut des puissances extra-politiques portera l’estocade finale.
Saison rude pour les acteurs politiques. A environ trois mois de la présidentielle, tous cherchent des oasis dans le grand désert de la présidentielle. L’ère des désillusions n’est pas loin.

4-11-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Excités et brûlant d’impatience que l’initiative voie très vite le jour. Pourtant, pour le moment, nous en sommes loin. Juste à l’étude de (...) Lire  

Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisatio
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA !
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’apport de la diaspora
11-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Résultats trompeurs ?
10-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un opposant pas comme les autres
9-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil de la minorité
2-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ravip, la carte de l’espoir !
2-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
29-09-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Les mal-aimés de l’école
26-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1140

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)