Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Merci !

L’aventure du chroniqueur sur la chaine de télévision Canal 3 Bénin s’achève probablement ce matin. A l’embouchure du destin où le fleuve de ma vie professionnelle se déverse dans l’océan culturel de la diplomatie, le flot de certitudes cadence le temps. Une nouvelle expérience s’offre au journaliste après presque une décennie d’activités au sein du groupe de presse Fraternité et précisément 22 ans d’exercice dans les médias. Directeur de Publication du journal « le Pélican » en 1994, je m’étais chargé de poser la première pierre d’une carrière qui s’est tracée sa propre courbe jusqu’à l’épisode qui pointe à l’horizon.
Pour ce qui pourrait être ma dernière apparition sur cette émission « Actu Matin », je prends le risque de l’exercice périlleux de bilan. Parler de soi même comporte le piège de l’autosatisfaction voire d’un narcissisme fastidieux. Le devoir appelle le chroniqueur qui ne peut échapper au diktat de l’évidence. Il ne sera toutefois pas question de me placer au cœur de l’histoire, mais de faire en sorte que l’histoire me prenne en charge.
Le passage à Canal3 n’aura pas été une odyssée ni une traversée toujours en fleuve tranquille. Les années 2010, 2011 et 2012 sont les plus marquantes avec des actualités emballantes : le scandale de la Cen-Sad , le dossier Dangnivo , l’affaire ICC-services , le printemps des marches de soutien , le pic du populisme, les affaires de tentative d’empoisonnement et de coup d’Etat et le départ en exil de Patrice Talon et Olivier Bocco…Il y avait de la matière brûlante pour le chroniqueur. Mais Yayi, porté par l’exaspération, menace « les petits » et du haut de son piédestal, un trône éphémère, brandit l’épée dans un entretien truffé de la violence du langage.
Les périodes électorales restent des souvenirs agités. L’antagonisme politique et la ligne éditoriale conflictuelle, taillée par la conjoncture fluctuante sont en butte à l’exigence de l’équilibre dans le traitement de l’information. Le chroniqueur peut porter le fardeau de cette complexité dictée par les moments de joutes électorales et l’obsession politique du contrôle des médias.
Actu Matin, c’est aussi une équipe de débatteurs dont la configuration a évolué dans le temps. Difficile de ne pas porter au pinacle Feu François Mensah, Habib Koukoubou, André Dossa et Léandre Dossou. Un groupe inoubliable. Christian Adandédjan, Imrane Issifou, Akimey Ousséni, Tanguy Agoï et Landry Salanon ont cimenté la collaboration dans les veines de l’amitié. La réalisation et son chef Childéric Ablou ont cadencé les rendez-vous cruciaux.
Du tréfonds de mon âme, trônent encore la complicité active et le soutien sans faille de Malik Gomina, Directeur Général du groupe de presse Fraternité, une complicité encore à l’origine de cette nouvelle expérience qui s’annonce dans l’Hexagone. Jusqu’au bout, cet homme aura donné un coup de pouce au destin.
Deux tristes évènements ont troublé sans briser la belle dynamique de mon existence productive dans la presse pendant la décennie écoulée : le décès de mon confrère et ami François Mensah, vedette d’Actu Matin et l’agression dont j’ai été victime en juillet 2009.
En ce jour où je m’apprête à négocier un nouveau virage, le dernier mot appartient à David Diop dans "Coups de Pilon" :
« Il y a ce qui colore les jours à venir
Comme le soleil colore la chair des plantes
Et dans le délire des heures
Dans l’impatience des heures
Le germe toujours fécond
Des heures d’où naitra l’équilibre »
Aux téléspectateurs qui ont gonflé la voile de l’audience et dopé sans répit le moral du chroniqueur, je leur dis Merci. La terre continuera de tourner autour du soleil et le jour succèdera à la nuit. Merci à toutes et Merci à tous.

23-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le coup de l’Arcep !
8-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Talon dans l’antre des Soglo
1er-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Apaiser les tensions religieuses
31-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une option inopportune
30-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’école au pied du mur !
30-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 930

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)