Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Où est le projet de révision ?

La rupture fait durer le suspense. Le texte sur la révision de la Constitution est toujours à l’usine du Nouveau départ. Le président Patrice Talon a fait le pari d’un référendum avant la fin de l’année. Mais à trois mois du terme, les lignes semblent statiques et rien ne filtre des couvents politiques. Encalminé, le navire révisionniste suscite de grosses interrogations alors que se bousculent les défis du quinquennat.
Promesse de campagne électorale et socle du projet de société de Talon, la révision est un des piliers de la gouvernance du Nouveau départ. On avait cru que la fin des travaux de la commission en charge des réformes politiques et institutionnelles allait enclencher le compte à rebours. Trois mois après la livraison du rapport de l’équipe Djogbénou, l’accélération escomptée n’a pas eu lieu. Le coup de frein dilate le paradoxe politique au point de créer le doute sur les ambitions proclamées.
Il urge de sortir la version finale du projet de Talon sur la révision de la Constitution. Le peuple de la rupture encore dans le flou, craint que les amalgames entretiennent les incertitudes. On sait que les conclusions de la commission Djogbénou, au-delà de quelques certitudes, ont cristallisé des divergences et déchirements. Le sort de la Haute Cour de justice, la composition de la Cour Constitutionnelle, la nouvelle ossature de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (Haac) et surtout la question du mandat unique déchainent les passions. Que propose finalement le chef de l’Etat ? Quel sera le visage de la révision ?
La consultation du peuple exige d’intenses débats sur les options fondamentales. L’étape de la contradiction et de l’expression des antagonismes est nécessaire pour le vote populaire. Sans la délibération de Talon sur le texte de révision, il serait difficile que le conflit d’idées, moteur idéal de l’entreprise référendaire, donne fière allure à la démocratie. Pour relever le défi du temps et respecter l’agenda de sa politique, Talon doit vite trancher.
Pour ou contre le mandat unique et les autres points névralgiques du texte ? La publication du texte de révision devrait offrir l’opportunité aux différents camps de faire le débat et d’éclairer la lanterne des populations. Le vide créé par l’absence de matière est un terreau pour les spéculations et les préjugés qui s’abattent sur la rupture. La recherche du consensus a éloquemment été illustrée par la création d’une commission regroupant toutes les tendances politiques. La belle dynamique est porteuse d’espoir mais devrait être soutenue par la célérité de l’action réformatrice. Et il faut surtout profiter de la conjoncture politique et de ce début de mandat pour faire les réformes dans la sérénité avant les années électorales.
Plébiscité avec le projet de société à grande audience du Nouveau départ, Talon a l’étoffe de réformateur et peut utiliser les fibres de cette réputation justifiée par des mesures fortes de l’entame de mandat pour réaliser son rêve d’être « porté en triomphe » en 2021 par les Béninois. Le virage de la révision demande des débats entre passagers de la voiture Bénin. Il ne manque que le texte accouché par la synthèse du Président : le projet de révision.

26-09-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Pleins feux sur le bloc progressiste
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Les choses se précisent. Le boulevard de la réforme du système partisan se dresse devant la classe politique. Après la mutation de l’alliance des (...) Lire  

Editorial : Macabre ritournelle !
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Macabre ritournelle !
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela !
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade !
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Cos-Lépi : Mort programmée !
16-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Temps additionnel : Somptueux Bleus !!!
16-07-2018, Ambroise ZINSOU
En vérité : Le couperet de la sanction
12-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Fisc sans faille !
11-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bonne nouvelle pour le Bénin
10-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Péages versus péripéties !
10-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Appui pour cantines
9-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Amousou libère la parole
4-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réforme des péages
3-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réforme du logement
28-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Sanctions dissuasives !
28-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une sanction pédagogique
27-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Temps additionnel Déception nigériane !!!
27-06-2018, Ambroise ZINSOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1380

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)