Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Palme d’or pour le Président !

Enfin, Boni Yayi a cueilli la lune à six mois de son départ de la Marina. Comme Kérékou en fin de règne, le banquier président a fait, avec succès, la course de relais. Et sous l’impulsion de son président, le Bénin signe le second compact du Millenium Challenge Account (Mca). Ce n’est pas un canular mais un exploit du pouvoir cauri. Cet accord de don a été effectivement signé par le ministre d’Etat chargé de l’Economie des Finances et des programmes de dénationalisation Komi Koutché et Mme Dana Hyde directrice exclusive du MCC. Evidemment, Yayi, grand artisan du joyau, écrit sa propre histoire à l’encre du développement.
Une couronne de lauriers pour le chef de l’Etat. Le gisement du Mca est toujours à la portée de la démocratie béninoise. Avec Yayi dans le rôle de chef d’orchestre, inspirateur de belles sonorités. Les saint Thomas doivent désormais se libérer des haillons du doute et rendre à César ce qui est César. Car, César a brillé au pays de l’Oncle Sam. Ce deuxième programme devrait entrer en vigueur en 2016. Une œuvre pour la postérité. La cagnotte s’élève à la somme vertigineuse de 411 millions de dollars. Au cœur de ce MCA II, le développement de l’énergie électrique. Yayi avance à grandes enjambées productives.
Après un premier programme (2006-2011) de 307 millions de dollars injectés dans quatre domaines : le foncier, la justice, les services financiers, et le marché (port et douanes), le Bénin sous perfusion économique, obtient cette nouvelle assistance des Etats-Unis. Il est question de stimuler l’investissement privé à travers l’appui aux réformes institutionnelles et l’investissement dans la production et la distribution de l’électricité ainsi que l’électrification hors réseau. Les retombées du MCA II devraient donner un coup de pouce à la production et la productivité des entreprises. Pour le peuple, l’impact du compact devrait se traduire par de nouvelles possibilités économiques.
Une perte de cette aide aurait été catastrophique pour le pays rongé par les affres du délestage et une éternelle crise sociale. Dans cette sinistrose accoucheuse de traumatisme et de désespoir, Yayi atténue le choc moral et nettoie l’horizon chargé de brouillard. On peut légitimement rêver de l’amélioration de la quantité et de la qualité de la fourniture d’électricité au Bénin.
Yayi embellit sa fin de mandat. Loin des querelles politiciennes et des rivalités de clans, le grand réformateur fait admirer son pragmatisme et démolit le mur des préjugés qui collent à ses initiatives. La course effrénée pour le développement met le président sur le piédestal et le place sous une pluie d’hommages. Condamnés à un chemin de croix sans fin, les gouvernés ont le MCA II, symbole de la détermination et de la persévérance d’un régime décidé à planer sur ses atouts.
Il fallait ce gain économique pour Yayi, après ses succès politiques marqués notamment par deux présidentielles gagnées et une percée dans tout le pays avec Fcbe longtemps hégémonique. Le chef de l’Etat n’a pas raté cette opportunité en or pour remettre les pendules à l’heure. Et relever le défi politique hérité du bel exemple de Kérékou. L’ultime mandat s’achève ainsi avec un démenti formel de Yayi acculé par le pari fou de ses détracteurs qui, en cassandres, misaient sur l’impossibilité du renouvellement du compact. L’évidence vient de porter le président en triomphe.
Finalement , avec un bonus arraché à Washington , Yayi , auréolé de l’outil de développement , peut se targuer d’avoir démenti le pessimisme politique et surtout de quitter l’abstrait pour du concret dans le périmètre MCA. Ce n’est plus le foncier, la justice, le port, la douane, mais plutôt l’énergie électrique. Une bonne nouvelle.

10-09-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE
editorial : La violence religieuse en vogue
11-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Merci !
23-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
editorial : Libérez la parole !
22-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
editorial : Le mariage de raison
20-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La manne culturelle en suspens
15-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Soumission ou sanction
13-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne !
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Rembourser les fonds …messieurs !
16-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La tournée présidentielle
14-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le péché du faucon
14-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : La carte anti corruption !
9-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 900

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)