Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Quitte ou double pour des barons cauris !

La famille Fcbe retient son souffle. Le choix du candidat unique du parti phare de la mouvance met l’écurie cauri en état d’alerte maximale. Après le dépôt des dossiers de candidatures à la candidature unique et le passage des prétendants devant le jury, l’attente s’éternise. Seul le bruit persistant de l’étonnant sacre de Lionel Zinsou vient briser le silence traumatisant des partisans du chef de l’Etat. Le premier ministre adoubé par Boni Yayi semble déjà dans le starting-block avec l’étendard Fcbe. Les cauris vont tenter de négocier le virage le plus important de leur existence politique.
La grande alliance, levier du K.O de 2011, joue son avenir. Et son candidat garde la clé de l’éclaircie politique. Yayi en fin de mandat est moins en danger que certains barons du régime dont les performances électorales étoffent l’évidence de leur poids dans le système cauri. Après dix ans de règne et des succès électoraux dans la dynamique et le pragmatisme Fcbe, Yayi a déjà un palmarès historique, mais les piliers de Fcbe ne sont pas à l’abri de grave revers. La mise sur orbite d’un éventuel intrus risque de les pousser sur la pente glissante avec une perspective infernale. Dans le charivari d’anecdotiques primaires et les relents du « magister dixit » combinés au dogme cauri, la foule partisane du yayisme attend l’heure de vérité.
Particulièrement concernés par l’issue de l’expédition de février 2016, les jeunes aux dents longues , leaders incontestables , Komi Koutché , Barthélémy Kassa, Rachidi Gbadamassi , Arifari Bako ou André Okounlola…Leur destin est lié à la nature du voyage électoral. Si le candidat unique évolue en fleuve tranquille, les patrons politiques de fiefs devront continuer leur ascension. En revanche, si le porte-flambeau du groupe se condamne à l’odyssée, ces hommes du Président seront victimes des secousses.
En clair, Komi puissance politique dans la 9ème circonscription électorale, Kassa sa majesté de la 3ème ou Gbadamassi indétrônable à Parakou jouent leur survie politique. Si Yayi tient à Zinsou, et que le phénomène Zinsou emballe les fiefs, les élèves de haut rang du maître , les monstres politiques de la sphère cauri resteront sur le piédestal même après 2016. Mais, un candidat plombé par ses propres lacunes et accoucheur de résultats catastrophiques pour Fcbe signera presque l’arrêt de mort de ces dinosaures pourtant voués à une rayonnante carrière politique.
Le président sortant a indéniablement la lourde responsabilité de désigner la destination finale des gros calibres de la maison. L’enfer ou le paradis. Les deux voies sont toutes tracées pour Komi, Kassa , Bako et les autres. Et dans ce quitte ou double où le candidat imposé par Yayi sera soit le porte-bonheur soit le porte-malheur des figures emblématiques des Fcbe, le péril semble pesant. Yayi va-t-il faire un choix politique qui condamnera Fcbe et ses poids lourds à l’opposition et à la mort politique par asphyxie ?
Pour Fcbe, l’enjeu de la présidentielle reste d’abord l’identité du candidat unique sorti des entrailles du Président. Ça passe ou ça casse. Une erreur politique de Yayi débouchera sur un naufrage collectif avec notamment les leaders cauris jetés sous l’eau et promis au calvaire des profondeurs. Evidemment, le slogan « après nous, c’est nous » terreau de tous les fantasmes politiques risque de subir le contrecoup des mésaventures du candidat infécond.
Qu’il soit Zinsou ou qu’il porte toute autre casquette de l’oiseau rare, le chouchou de Yayi converti en porte flambeau opportuniste de l’immense Fcbe, le fameux candidat, devra vaincre ou périr et entraîner alors dans sa chute les sommités politiques de la mouvance.

24-11-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Talon, tel que nous l’aimons !
22-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Du désaveu au préfet Toboula, respect et humilité envers son peuple. Devant Dieu et devant les hommes, le président Patrice Talon vient, une fois (...) Lire  

Editorial : Une capitale sans route
22-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Deuxième Compact à table !
21-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Contraint à la performance
21-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La thérapie Vlavonou
20-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Conflit royal à Parakou !
20-06-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Talon, tel que nous l’aimons !
22-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une capitale sans route
22-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Deuxième Compact à table !
21-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Contraint à la performance
21-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La thérapie Vlavonou
20-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Conflit royal à Parakou !
20-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Limiter la contagion
19-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Kwabo, Monsieur le président !
19-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Sauver le Chu-Mel
15-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacrilège à l’ex Homel !
15-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route à Okounfo !
14-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : En mode gestion déléguée
14-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Laborieux Ecureuils !
12-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Faut-il rompre ?
9-06-2017, Naguib ALAGBE
Tribune verte : Nostalgiques océans !
9-06-2017, La rédaction
Editorial : Le gouvernement à la barre
9-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Candidats prêts ? Composez !
9-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un goût d’inachevé
6-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les députés sur la bonne voie…
1er-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Nuages sur le 1er Juin !
1er-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Parité mon œil !
26-05-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Notre pain de chaque jour !
24-05-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : * Récade à terre à la Rb !
22-05-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Chambre à part !!
19-05-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Le nœud Ppea-II dénoué !
18-05-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Des conseillers sur leurs 31 !
17-05-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 990

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)