Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Si Talon n’existait pas !

Dans l’ambiance de la rupture, le chantre du Nouveau départ soulève les polémiques artificielles, mais fait tourner le compteur. Sur les patates chaudes , Patrice Talon avance et justifie la fin de l’ancienne époque et le début de l’ère du pragmatisme, loin des chimères , de la vaine théorisation et des habituels faux-fuyants. Le dossier brûlant des chefs-lieux des nouveaux départements jette le coup de chalumeau dans la République. Mais, Talon n’a pas froid aux yeux et déplace collines et montagnes, sous le regard éberlué de sceptiques, de rêveurs et de cassandres.
Le pays avait anarchiquement créé ses totems, ses tabous et inventé des dossiers intouchables. « Ensemble, nous vaincrons la fatalité », déclarait le nouveau Président, décidé à engager la nation dans la rupture. Sans craindre la polémique ni la punition politique, Talon prend l’ascenseur de l’efficacité et du courage politique. Les différents conseils des ministres ont accouché de décisions fortes et défié la pègre locale. Des supposés concours frauduleux à l’installation de la nouvelle architecture du Nouveau départ, le successeur de Yayi a fait de légitimes casses et procédé à de remises en cause qui marquent la vraie rupture.
Dans la vague de polémique qui touche les produits de l’industrie du Nouveau départ, la querelle des chefs-lieux dans les Collines. Le Général Kérékou avait marché sur les œufs et jeté le poison. Yayi avait semblé bondir sur le sujet avant de reculer pour finalement abandonner le projet. En quête d’un deuxième puis secrètement d’un impossible troisième mandat, l’homme fort du pouvoir cauri n’a pu aller loin. Il était alors trop aspiré par son ambition prohibée et les fantasmes intarissables sur la révision de la Constitution.
Talon n’est pas candidat à un autre mandat, mais il a révélé dans une interview au journal le Monde qu’il « rêve qu’au bout de ce mandat de cinq ans, il puisse être porté en triomphe par les Béninois ». Libérée de pesanteur politique, l’icône du Nouveau départ fait bouger les lignes et se hisse au firmament de la gloire. Il fallait Talon pour s’attaquer à ce qui parait jusqu’ici inattaquable. Il fallait Talon pour vite évacuer un dossier en feu. Au-delà de l’appréciation que chacun fera de la désignation des chefs-lieux, la volonté du Président de résoudre enfin cette équation vaut de l’or et signe d’emblée l’ère de la rupture et du Nouveau départ.
Talon, le candidat prophète, avait annoncé sa propre victoire à la présidentielle. A la Marina depuis le 6 avril, il affiche une foi inébranlable à la tête de l’Exécutif de la rupture. On peut, en un seul mandat, entrer dans l’histoire. « On m’a connu comme roi du coton. Aujourd’hui, je rêve d’être celui qui a réussi à transformer son pays politiquement, administrativement, économiquement », confie -t-il au quotidien français. Talon n’a pas soif du pouvoir pour se désaltérer avec la quête permanente de popularité ni nager dans la rivière trop agitée du populisme.
Le Nouveau départ débloque les situations les plus périlleuses. L’héritage Yayi est explosif. Talon n’a plus le choix. Il faut déminer la gouvernance malgré la polémique routinière, les affabulations politiciennes, les manœuvres secrètes des damnés de la République. Si Talon n’existait pas, il faudrait l’inventer.

20-06-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En effet, l’organisme finit (...) Lire  

Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La saison des congrès !
15-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Intrigue destin de Koutonou
11-10-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : La route des pêches au ralenti
11-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral, le vin est tiré (...)
11-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La saison des congrès !
15-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Intrigue destin de Koutonou
11-10-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : La route des pêches au ralenti
11-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le combat contre la faim
10-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Lépi actualisée à consulter !
9-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Enfin, l’énergie solaire !
5-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Yayi sort le grand jeu
3-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Cyclique intoxication !
3-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Regards sur la 7ème législature
1er-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’illustration 4 sur 154 !
28-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : L’alibi Fitness !
28-09-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : L’illustration 4 sur 154 !
27-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Vendre le Bénin aux Béninois
27-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Pme à l’honneur
26-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La rançon de l’alcoolisme !
26-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Chirurgie révélatrice !
25-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Regard sur projet à Ouèdo !
24-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Heureuse décision !
24-09-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1470

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)