Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Sous l’emprise des vices

Avec l’organisation des différents examens de fin d’année, les vacances frappent aux portes des écoliers et élèves. « Après l’effort, le réconfort », dit-on. Une période rêvée pour ces dizaines de milliers de jeunes et adolescents, qui libérés de la contrainte des cours et devoirs, peuvent donner libre cours à leurs envies, en tout cas dans une certaine proportion. Ce temps de liberté inclus dans le calendrier académique permet aux acteurs du système éducatif de prendre une pause après neuf mois d’efforts en vue de repartir du poil de la bête à la prochaine rentrée. Si les enseignants et conseillers pédagogiques s’arrangent la plupart du temps pour s’occuper valablement au cours du trimestre qui s’annonce, ce n’est pas toujours évident pour les apprenants qui ont du mal à opter pour des loisirs sains.
Difficile d’ailleurs de leur jeter la pierre lorsqu’on sait que nos communes manquent de tout. Les espaces de loisirs, les jardins botaniques, les centres de jeunes, les aires de jeux, les bibliothèques, les complexes sportifs, pour ne citer que ceux-là, n’existent presque pas. Ce n’est pas toujours aisé de dénicher des centres destinés pour l’épanouissement des jeunes et adolescents lorsqu’on fait le tour des 77 communes que compte le Bénin. Le besoin en infrastructures socio-communautaires existe avec acuité et les initiatives prises çà et là ne suffisent pas pour le satisfaire. Du coup, les apprenants dont la plupart échappent à l’autorité parentale, se prennent en charge comme ils l’entendent. Si ce n’est l’alcool ou le tabac, c’est le sexe qui les tient en haleine. De manière cyclique, il est d’ailleurs noté pendant les vacances, un regain d’activité sexuelle dans le rang des adolescents.
Outre les Infections sexuellement transmissibles auxquelles ils s’exposent, les jeunes garçons sont des candidats potentiels à l’overdose pendant que les jeunes filles se positionnent comme des victimes des grossesses précoces qui ont, entre autres, pour corollaires les avortements clandestins. Les bars climatisés et night-clubs accueillent aussi la population juvénile qui ne demande qu’à se défouler. Malheureusement, la prostitution aussi compte de nouvelles adeptes dans ses rangs. Attirées par le gain facile, elles sont nombreuses ces élèves et étudiantes qui cèdent aveuglément et facilement à cette tentation. Déjà, elles ont pris leurs quartiers aux abords et sur l’esplanade du stade de l’amitié tous les soirs dans des tenues légères à la quête des clients qui se jettent sur ses proies pour assouvir leurs désirs.
L’urgence de l’encadrement des jeunes et adolescents pendant les vacances est une préoccupation partagée par tous. Mais très peu consacrent leur temps et leurs avoirs pour le salut de la jeunesse. Les hommes politiques, les mécènes, les personnes de bonne volonté, les Organisations non gouvernementales (Ong) de même que les associations sportives sont interpellés. L’Etat et les communes ne pouvant tout faire à la fois, d’autres entités ou creusets peuvent prendre le relais en initiant des activités saines et enrichissantes pour la jeunesse. Des jeux de culture générale, des tournois sportifs, des concours de littérature, de danse, de théâtre, d’arts martiaux sont autant d’échappatoires à la télévision et à l’internet dont le contenu n’est pas toujours enrichissant pour les jeunes. Le défi ici et maintenant est de faire en sorte que la vertu l’emporte sur le vice.

23-06-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

tribune verte : L’audace d’assainir les villes
1er-12-2016, La rédaction
Sous la rupture, les villes s’apprêtent à faire leur toilette. Le Gouvernement Talon retrousse les manches pour débarrasser huit principales villes (...) Lire  

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne !
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Rembourser les fonds …messieurs !
16-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La tournée présidentielle
14-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le péché du faucon
14-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : La carte anti corruption !
9-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Les taxis de l’illusion !
8-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Talon en patron !
7-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Fermer la parenthèse Ajavon !
3-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Des urgences malgré la cocaïne !
2-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Choix vital pour l’UN !
31-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mandat de transition !
27-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Tous les médecins à l’hôpital
26-10-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Carton jaune pour Lafia et Azannai !
26-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : La réformette anti Pollution !
24-10-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 870

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)