Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Tempête sur les alliances !

Les alliances politiques sont en souffrance. Écrasés par le poids de la présidentielle et des tractations qui meuvent les chapelles du landerneau, les conglomérats sont à l’épreuve de la conjoncture électorale. L’écho de la querelle fratricide à l’And et le vacarme dans la grotte Fdu envahissent la République. Le vent chaud venu de l’Un et l’embrouille à l’Alliance Soleil remuent la politique. Sale temps pour les regroupements accouchés dans la foire politicienne. Sous l’aiguillon de l’opportunisme, les composantes des alliances précipitent la rupture.
La tempête à l’And et la bipolarisation de cette grande alliance est l’illustration incandescente de la fragilité de ces géants qui ont fait irruption dans l’arène par la porte des législatives. Sortie très enthousiaste avec cinq députés, l’And a trainé ses illusions. Vite rattrapée par la guerre des clans, elle a coulé. Le président Houdé et Dassigli, la tête de pont de la dissidence de Dahè charrient les décombres de cette force politique emportée par le vent politique. Campé dans les nués, Fdu de Mathurin Nago n’a pas longtemps résisté au virus de la division. Le député Alexis Agbélessessi a, dans un charivari émouvant, déposé sa valise chez l’ancienne télécommande de Paris, sous le regard éberlué de l’ex maître du perchoir.
Pour l’Alliance Soleil, les noces n’ont été que fugaces. Le Général candidat Robert Gbian s’est détaché de la fabrique. Et le président Sacca Lafia s’est agrippé à un joker à l’externe. Les alliés de l’Un, Alternative Citoyenne, Restaurer l’Espoir et l’Udbn ont été différemment aspirés par les hommes d’affaires. Les députés Joseph Djogbénou, Patrice Nombimè, Candide Azannaï, tous élus sur la liste de l’Un, quittent le navire unioniste. Pour l’alliance Rb-Rp, le partenariat politique relève plutôt de l’anecdote.
Le destin de ces regroupements est forgé par les anomalies génétiques qu’elles portent. On ne devrait pas s’étonner du sort réservé à ces clubs opportunistes et fragiles. Ils n’ont pas de programmes servant de références communes ni de sentiment de solidarités transversales par delà les clivages. On n’y trouve pas un langage, des modes de penser, une conviction, une idéologie. Handicapées par un déficit de moyens d’actions matériels inspirés par le potentiel militant, ces alliances sont surtout caractérisées par les dissonances entre les sources émettrices de messages.
La présidentielle de 2016 et les enjeux qu’elle véhicule, accélèrent la ruine de ces édifices construits sur du sable mouvant. La guerre des intérêts a mis à nu l’hypocrisie et contrarié les soi-disant champions de l’opinion soucieux du mieux-être des populations. Avant la cruciale échéance de février prochain, de masques endurcis seront jetés. Il n’est pas exclu une déflagration dans le monde politique. L’Un n’est pas encore sortie de l’auberge. La traversée politique de la candidature unique reste périlleuse. Le ferry officiellement aux commandes de Bruno Amoussou est la cible des milliardaires candidats. Même la Rb, le parti de Soglo père, n’est pas encore sortie de l’auberge. Malgré la surprenante hyperactivité politique du leader historique du parti, des certitudes restent à rechercher.
Le système partisan fait le lit de la précarité des alliances et des va-et-vient incessants. L’And, Fdu et consorts étaient condamnés à la crise politique et à l’exode des ténors de ces barques, sur fond de rivalités et même de sauve-qui-peut. La présidentielle de 2016 est pour certains hommes politiques, une question existentielle. Ça passe ou ça casse. Seulement à y penser, ils sont prêts à toutes les gymnastiques et à toutes les compromissions.

9-12-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)