Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Plume libre : Visa free pour l’Afrique !

Décidément, Patrice Talon marque la rupture et signe avec toute son âme l’entrée dans une nouvelle ère de la République après une décennie de changement et de refondation. Le Président a désormais à son tableau de chasse une décision révolutionnaire : la suppression de l’obligation de visas à tous les titulaires de passeports de pays africains. La visite au Rwanda est déjà une source d’inspiration pour l’icône du Nouveau départ. Le chef d’orchestre de la rupture imprime sa cadence sur un air de politique d’ouverture.
L’expérience rwandaise inspire Talon dont les initiatives sont en crue depuis sa consécration à la tête de l’Etat. Le voyage à Kigali et les échanges avec Kagamè tiennent leurs promesses. On attendait des retombées positives sur la gouvernance de la rupture et la vision prospective de Talon. La politique d’exemption de visas est une excellente trouvaille piochée dans l’extraordinaire pays des grands lacs. Si les Seychelles se placent au premier rang en Afrique pour l’ouverture de visa en offrant un accès sans visa à tous les africains, le Rwanda, enclavé et sorti de génocide, s’est hissé parmi les pays les plus accessibles pour les africains avec la suppression de visas.
Talon ne s’est pas fait prier pour ouvrir les bras à l’Afrique et proposer sa politique de migration sur le continent. La suppression de visas pour les africains devrait augmenter le volume du tourisme d’affaires, accélérer les flux migratoires, la mobilité des talents, avoir un impact sur les investissements et la compétitivité économique. Nous ne sommes pas héritiers d’un sous-sol riche ni producteurs réputés. Le pays à économie essentiellement fiscale vit dans ses illusions et incertitudes. Notre salut passe par le recours aux initiatives qui offrent des perspectives fécondes.
Talon dans sa nouvelle dynamique d’ouverture, peut faire de Cotonou une destination sans tracas même pour les étrangers non africains en autorisant l’obtention de leurs visas à l’entrée du pays. Kagamè a négocié efficacement ce virage. Et le Rwanda a signé un accord de dispense de visas avec des pays que sont Singapour, Hong Kong, les Philippines, l’Australie, l’Allemagne , l’Israël , la Nouvelle Zélande , la Suède , la Grande Bretagne…La mondialisation a fait éclater les frontières par le flux de l’information et le diktat de l’internet. Il est question de s’adapter à l’évolution du monde pour ne pas s’écraser sous le poids de l’isolement.
On peut craindre, avec l’exemption de visas, une saignée financière due à la suppression des frais de visas, mais les effets conjugués de l’afflux touristique, du boom des investissements,…devront apporter un regain économique. La vision de Talon est en adéquation avec la consolidation des blocs régionaux. L’Union Africaine a inscrit dans l’agenda 2063, la facilitation de la libre circulation des personnes et des biens. Le projet d’un passeport africain pour les citoyens africains d’ici 2018 est à l’ordre du jour. Une Afrique sans visas ?
Le train du Nouveau départ s’ouvre à tous les africains. Les retombées devront être rapides sur le potentiel de développement et les opportunités commerciales. Le Bénin ne peut pas être fermé aux voyageurs africains. Talon a pris acte de l’évidence.

1er-09-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité ?
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas ?
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sanglots de Cauris !
18-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Concours de confirmation !
17-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Après la Suisse, à qui le tour ?
17-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un développeur pour Ouidah !
13-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une lutte oubliée ?
13-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le diktat des gros porteurs
12-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le meilleur pour le football
11-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Hadj à l’horizon !
11-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
7-07-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Que le ballon roule !
6-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le social au rang des priorités
6-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’héritage Psd en question !
5-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Sacré sursaut au Bepc !
4-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Prévisions pour 2018 !
3-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ouidah face à son destin
3-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La rentrée en septembre !
29-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les bus de la mort
28-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A la Rb comme au Psd… !
28-06-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1020

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)