Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tafescopie : Chef bandit et butin national

Janvier Yahouédeou se retire de la course à la présidentielle, après avoir fait une « découverte » aussi vieille que notre pays : le Bénin n’est pas une nation ; mais juste « un conglomérat de peuples ou d’ethnies qui partagent le même espace géographique ».Et sur cet espace où la division règne en maître, la fonction présidentielle a été banalisée, « vidée de tout son sens, de tout son poids et de tous ses sacrés attributs ». A en croire Yahouédéou, le Chef de l’Etat semble se présenter aujourd’hui, comme « un vulgaire chef d’équipe de partage d’un butin national ».L’homme ne tient donc pas à s’associer à l’élection d’un pareil « chef bandit » ; désignons le comme ça, ’autant plus que Yahouédéou parle de « butin » à partager…Cependant, il se dit prêt à « contribuer à toute réflexion, de nature à générer de grands ensembles, porteurs d’espoir et d’espérance pour l’érection d’une unité nationale forte dans les esprits et à travers les comportements ».C’est vrai que « l’érection » d’une unité nationale forte est d’une nécessité face aux excitations dans les différentes chapelles politiques ! Mais plus sérieusement, qui doit initier la fameuse réflexion porteuse de « grands ensembles », tant souhaitée par Yahouédéou ? Quand, avec qui et comment ? Une nation n’étant qu’une volonté chaque fois renouvelée de vivre ensemble, ceci au regard d’un passé commun, comment la bâtir à coup de réflexions, même « magiques » ? Yahouédéou jette l’éponge, en nous laissant plus de questions que de réponses. Nous ne chercherions pas ailleurs, comme certains, les causes profondes de ce revirement soudain. Les prochains jours nous édifieront… Mais puisque qu’il faut aller à l’idéal, tout en tenant compte du réel, disons que dans notre « conglomérat de peuples et d’ethnies » aux intérêts qui parfois s’annulent, le combat pour la présidentielle promet d’être âpre. Il est déjà gravement fratricide, au sein même des grandes alliances politiques. Chez les « cauris », la fronde se prépare contre le Chef, coupable de vouloir imposer un candidat « venu d’ailleurs ». A l’Union fait la Nation, on essaye tant bien que mal de colmater les brèches. Mais au moins, une évidence s’impose désormais : le duel Golou-Houndété aura lieu, avec ou sans primaires. D’ailleurs, pourquoi une si grande alliance n’aurait pas droit à deux candidats plutôt qu’un ? Que dire alors des nombreux loups « solitaires » qui guettent l’occasion propice pour s’emparer du fameux « butin » ? C’est dire que même « banalisée et vidée de son sens », la fonction présidentielle attire toujours chez nous. La grande équation à résoudre, n’est autre que la question du financement de ces joutes suprêmes, après bien sûr, avoir revu de fond en comble, les conditions de participation. A la présidentielle du mois dernier en Côte d’Ivoire, le Président-candidat Alassane Ouattara, a dû financer chacun de ses concurrents, à hauteur de plusieurs millions de nos francs. C’est le contraire qui semble imaginable sous nos cieux…Chez nous, c’est à coup de financements occultes, sources de compromis, donc de compromissions, que nos candidats s’emparent du « juteux » appareil de l’Etat. Dans ces conditions, on aura toujours des « chefs bandits » à la tête de l’Etat. Seulement, il ne faudra pas désespérer. Tout bon cinéphile sait que la mort du « chef bandit », consacre la fin du film. Osons donc croire en l’avènement d’un « justicier », dans le western tropical qui se déroule par ici…
Tafê

21-11-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE
editorial : La violence religieuse en vogue
11-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Merci !
23-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
editorial : Libérez la parole !
22-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
editorial : Le mariage de raison
20-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La manne culturelle en suspens
15-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Soumission ou sanction
13-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne !
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Rembourser les fonds …messieurs !
16-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La tournée présidentielle
14-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le péché du faucon
14-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : La carte anti corruption !
9-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 900

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)