Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tafescopie : Cop 21 et changement politique au Bénin

L’avenir de notre planète est donc en discussion depuis hier à Paris. Curieusement, le débat sur le réchauffement de la terre a des implications et pas des moindres, sur le changement politique annoncé au Bénin. Notre pays qui de l’aveu même de son Président, veut faire de la « Cop 21 une réussite qui nous permettra d’éliminer la pauvreté et d’apporter la lumière pour tous » ! Oui, « lumière pour tous ». La Cop 21 est un sujet spécial de préoccupation pour Boni Yayi. On notera que le nom du candidat des F.c.b.e, a été dévoilé, quelques jours avant le début de la Cop 21. Et avant de s’envoler pour le sommet, le Chef de l’Etat a tenu à rencontrer le directeur exécutif du Groupe Bolloré, ainsi que les agents de Bénirails. L’objectif étant de leur notifier que lui, Boni Yayi, Président de la République, s’opposera à l’exécution de la décision de la Cour d’appel de Cotonou, l’invitant à surseoir aux travaux sur la boucle ferroviaire. Contre vents et marées donc, Yayi Boni tient à son « partenaire technique » Bolloré, et n’a que faire des récriminations de Samuel Dossou, fût-il appuyé par une décision de justice ! Avant donc d’aller parler du réchauffement climatique à Paris, Boni Yayi a tenu à « réchauffer » ses engagements, avec la métropole. On attend de savoir, ce que nos rares investisseurs pensent d’un Président qui brave les décisions de justice… Notre Premier ministre candidat quant à lui, défendra son projet « lumière pour tous » devant la Cop 21, comme l’a laissé entendre le Chef de l’Etat hier. Un projet qui sera indiscutablement, au centre de sa campagne. Attendons-nous donc à des annonces de milliards mobilisés, en rapport avec ce projet, au lendemain de la Cop 21 ! Mieux, ce sommet sera l’occasion rêvée pour « vendre » le futur candidat… Ce n’est donc pas seulement, le devenir de la planète qui se joue à Paris. Il y sera aussi question dans les coulisses, de l’avenir de notre pays, et même de notre Président, qui a plaidé pour l’intégration d’un mécanisme de suivi-évaluation, dans les accords. C’est tout dire. Le candidat Patrice Talon, l’a sans doute bien compris, qu’il s’est fendu d’un message de soutien à la France, aux Nations Unies et aux invités de la Cop 21…Histoire de mieux peaufiner son profil de « présidentiable »…Il y aura donc un « avant » et un « après » Cop 21, dans notre calendrier électoral. Du côté météo politique, un« réchauffement » de la campagne électorale est à prévoir dès la fin du sommet. Beaucoup de vents et de risques de tempête « Yayi »… Cependant, osons espérer que le « réchauffement » politique sera limité et même contenu à un degré raisonnable. Ce défi sera déterminant, car il s’agira d’obtenir du Président sortant, une « économie d’énergie » ; il s’agira de l’amener à renoncer aux déclarations à « effet de serre », ayant de dangereuses répercussions sur le climat électoral. Celles-ci sont bien souvent à l’origine des variations de températures, en ces périodes ô combien délicates. A Boni Yayi donc, de laisser son « messie » de Lionel, aller en candidat « autonome » à la conquête de ses compatriotes. Ceci bien sûr, en abandonnant l’usage des énergies « fossiles », du genre utilisation des moyens de l’Etat. Leur usage participe au dérèglement climatique, en période électorale…
Tafê

1er-12-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Bye-bye Robert Mugabe. Vive le Général ! À bas le président ! Après 37 ans de règne, le sénile Bob du Zimbabwe s’est retiré. Volontairement ou pas, ses (...) Lire  

Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’appel au social entendu !
30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ministre… malgré tout
30-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des tueurs silencieux
26-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)