Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tafescopie : Credo pour Lionel Zinsou

Donc Lionel Zinsou nourrissait bel et bien un rêve : celui d’être le dauphin de Boni Yayi. Evidemment on s’en doutait, malgré ses multiples circonlocutions. Depuis lundi soir, les masques sont tombés. Et le Premier ministre que Yayi nous a donné (pour parler comme François Mitterrand) de poser une condition, par rapport à ses ambitions : être l’homme du consensus. Il ne souhaite pas être le candidat qui divise. Posture presque Gaullienne, pour un « capitaliste » proche de la gauche…On n’est pas à un paradoxe près avec notre « Zinli national ». D’ailleurs, il y a bien sûr du de Gaulle en cet homme. Pas seulement à travers la taille. Remarquez qu’il a été nommé Premier ministre un…18 Juin. Et de Gaulle, faut-il le rappeler, c’est l’homme du 18 Juin 1940, avec le célèbre appel depuis Londres : « La France a perdu une bataille, pas la guerre… ». La bataille que voudrait gagner Lionel Zinsou dans sa seconde patrie, c’est bien « la mère de toutes les batailles », c’est-à-dire la Présidentielle. Le problème ici, est que ses adversaires les plus farouches, sont d’abord dans son propre camp. Il faudra donc s’attendre dans un premier temps, à une véritable guérilla interne, pouvant conduire même à la cassure. Et contre lui, les frondeurs ont des arguments massues : primo, il serait totalement déconnecté des réalités locales. Deusio : il n’a pas d’ancrage sur le territoire national. Tertio : il est venu trop tard dans un monde déjà trop…divisé. La liste est loin d’être exhaustive. Cependant, le Premier ministre pourrait bénéficier d’un atout majeur : le soutien du Chef de l’Etat. Mais cet appui à lui tout seul, ne suffirait point à convaincre les votants, dans les fiefs de Yayi. Surtout qu’il y a des fils du terroir, et pas des moindres, dans la compétition. Il faudra alors, tout en consolidant les bases Fcbe, réussir l’énorme pari de rallier à Lionel Zinsou, quelques grandes écuries politiques du pays. Ce n’est pas gagné d’avance. Loin s’en faut. Alors, très intrigués, parce que connaissant les qualités de « boulanger » de notre Président, certains compatriotes ont quelques soupçons par rapport à ce choix. Adouber Lionel Zinsou, après avoir promis des primaires aux militants pour cette même opération, ne relève-t-il pas d’une stratégie de camouflage ? Le but inavouable, étant sans doute de rouler les autres candidats au dauphinat, dans la farine de…cauris. Et ce sera du Yayi pur et dur ! Dans cette visée, Lionel Zinsou ne serait juste que le grand arbre, qui cache la forêt. Cependant, le dauphin putatif lui-même, croit en son étoile. C’est déjà important. Il a même déjà un projet d’électricité dit « lumière pour tous », dans ses cartons. Il n’attend que le consensus, pour aller à la rencontre de son peuple. Le Bénin, aime-t-on dire, « aime étonner et s’étonner lui-même ».Avec Lionel Zinsou aux commandes, c’est bien l’univers tout entier que le Bénin étonnera. Ce sera notre Obama, version locale ! Alors « yes we can ! ». Il suffit d’y croire, d’où le credo : je crois en Lionel tout puissant, créateur de richesse et financier international ; et en son mentor unique, Yayi, notre Président ; je crois aux Forces Cauris pour un Bénin Emergent ; à la Sainte alliance en difficulté ; à la division en leur sein ; à la rémission de leurs péchés…Et puis quoi encore ? Amen dans tous les cas.

Tafê

6-11-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)