Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tafescopie : La dernière couleur du caméléon

« Même les caméléons meurent », titrait jeudi dernier, un de nos confrères de la sous-région. Eh oui, notre général Kaméléon a définitivement rejoint l’Eternel des armées. Tout ou presque a été déjà dit sur la dimension de cet homme. Mathieu Kérékou a marqué l’histoire du Dahomey-Bénin. Au point où chacun de nous a « son » Kérékou. Le mien est celui de « l’école nouvelle », cette « unité de production » censée créer des Béninois nouveaux. Conséquence, il fallait « liquider l’ancienne politique, à travers les hommes, les structures et l’idéologie qui la porte ». Cette vision avait le mérite de simplifier les choses : on était « révolutionnaire » ou « réactionnaire », et c’était la « révolution ou la mort ». Clair. Sous la conduite de « notre grand camarade de lutte le Président Mathieu Kérékou », le régime révolutionnaire, c’étaient aussi quelques errances, quelques combats à la limite du tragi-comique :
Il en est ainsi de la lutte contre la sorcellerie, contre les cérémonies ruineuses, les commerçants véreux…etc Mais au-delà du folklore, une volonté était affichée : celle de tripler la production tout « en comptant sur nos propres forces… » Mais la révolution, c’est également la « nationalisation des secteurs vitaux de notre économie » ; la création en une seule nuit de dizaines d’offices et sociétés d’Etat, dans tous les secteurs : l’Office d’Approvisionnement de l’Etat (O.a.e) pour ravitailler les « camarades de lutte » ;l’Alimentation Générale du Bénin (A.g.b) pour les nourrir ; la Société Béninoise de Matériaux de Construction (Sobemac) pour assouvir leur désir de s’offrir une maison ; la Société Nationale de Papeterie et de Librairie (Sonapal) pour l’école de leurs enfants…L’Office Béninois du Cinéma (Obeci) pour leur distraction ; la « voix de la révolution » pour leur endoctrinement…D’ailleurs, les « masses populaires » sous la direction des « camarades en uniformes », étaient soumises à la « formation patriotique, idéologique et prémilitaire »,pour en faire une armée de réserve, prête à défendre la patrie, en cas d’attaques des « ennemis de notre révolution démocratique et populaire ! » Ah, la belle époque où le célèbre gong annonçant le compte-rendu du conseil des ministres les mercredis soirs, régentait tout. La « révolution n’étant pas un dîner de gala », pas de place pour l’impunité. Les membres du célèbre Conafermo (Comité National des Fêtes, Réjouissances et manifestations Officielles) coupables de graves dépassements dans l’achat de l’akassa et du piment, l’avaient appris à leurs dépens… Le Kaméleon nous aura montré de toutes les couleurs. Lui qui a pu diriger un régime marxiste-léniniste sans avoir jamais lu Marx ou Engels…Et en caméléon assez habile, il a su passer du « vert » de son discours-programme de 1972, au « rouge » du discours d’orientation de Goho, avant d’épouser la couleur « jaune » du Renouveau démocratique. Se pose aujourd’hui alors, la question de son immortalisation. Des propositions pleuvent à ce sujet. Connaissant notre dirigeant actuel, on a quelques frayeurs …Pourvu qu’à défaut de baptiser une ville de son nom, il ne demande l’ajout de son effigie au drapeau national !
Tafê

20-10-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Le geste du cœur !
26-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’eau potable, bientôt, jaillira dans les Collines ! Allégresse à Bantè, Dassa-Zoumè, Glazoué, Ouessè, Savalou et Savè. L’annonce en vaut la peine. (...) Lire  

En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Le geste du cœur !
26-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité ?
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas ?
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sanglots de Cauris !
18-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Concours de confirmation !
17-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Après la Suisse, à qui le tour ?
17-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un développeur pour Ouidah !
13-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une lutte oubliée ?
13-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le diktat des gros porteurs
12-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le meilleur pour le football
11-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Hadj à l’horizon !
11-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
7-07-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Que le ballon roule !
6-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le social au rang des priorités
6-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’héritage Psd en question !
5-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Sacré sursaut au Bepc !
4-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Prévisions pour 2018 !
3-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ouidah face à son destin
3-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La rentrée en septembre !
29-06-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1020

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)