Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tafescopie : Le second décès du Kaméléon

Plutôt sobre, la vie du Kaméleon dans ses filaos ! Au point où l’on se demande si le général défunt aurait accepté de son vivant, le somptueux mausolée en construction, dans son village natal. En effet, durant les dix sept années de braise du régime « marxiste-léniniste », l’homme n’a jamais voulu ni édifice, ni chanson à sa gloire. Et pourtant, ces genres de célébration était à la mode, dans nombre de pays africains, aux temps jadis du parti unique ! C’est presque contraint que l’ancien chef de bataillon s’est vu élevé des années plus tard, au rang de général. Là où ses collègues putschistes brûlaient rapidement les étapes, pour devenir « colonel, général de division, d’armée, ou même Maréchal ».Ultime preuve de modestie, Mathieu Kérékou a très poliment refusé les « étoiles » de général d’armée, que Yayi Boni s’apprêtait à lui décerner, avec effets rétroactifs. On sait combien l’actuel Président est généreux en la matière ; lui qui, en moins de dix années, a nommé plus de généraux que tous ses prédécesseurs réunis ! C’est dire que Mathieu Kérékou est resté égal à lui-même, jusqu’à la fin. Ses proches racontent avec un brin d’émotion, les stratagèmes qu’il a fallu mettre en place, pour lui faire changer son vieux véhicule de fonction. C’est tout dire. Alors, on ne comprend pas la folie des grandeurs et pourquoi pas de l’arnaque, qui s’est emparée de certains, depuis la disparition du Kaméléon. C’est d’abord le Comité National des Manifestations Officielles (Conamo), qui propose sans sourciller, un budget de 1,2 milliards, pour les obsèques du général ! C’est ensuite La Fondation Kérékou et la grande famille du général qui se livreront à un combat à fleurets mouchetés, à propos du lieu d’inhumation de l’illustre disparu. Evidemment, chacun des protagonistes avait une petite idée derrière la tête…La date et le lieu des obsèques finalement retenus, place enfin à l’hommage national. Mais là encore, les « marchands du temple » n’ont point baissé la garde. Ainsi, une boutique située sur l’avenue Steinmez fait depuis quelque temps la réclame, à propos des « articles » conçus pour accompagner le Kaméléon à sa dernière demeure. Tenez : la demi-pièce du tissu choisi pour la circonstance est à 16.000f. Mais, si vous n’aimez pas le tissu, vous avez le choix entre un « polo » ou un Tee-shirt « Lacoste »…Des parapluies sont aussi proposés, en ces temps de « changements climatiques ». Et si vous êtes fous des costumes, vous pouvez toujours opter pour un « pin’s Kérékou », à épingler sur le revers de votre veste, le tout accompagné d’un « porte-clés Kérékou ». Ceci bien sûr, à des prix très « étudiés » …Le général avait combattu les « commerçants véreux ».Mais c’était au temps de la « Révolution » marxiste. Nous sommes aujourd’hui à l’heure du capitalisme triomphant ; avec un libéralisme sans foi ni loi, qui fait feu de tout bois, et même de tout corps…D’ailleurs, à propos du capitalisme, du colonialisme, du néo-colonialisme et de tous les autres « ismes » que pourfendait la Révolution, on ne sait pas si du haut, le général observe actuellement certains candidats désignés pour la prochaine élection présidentielle. De quoi le tuer pour la seconde fois, avant même son inhumation…
Tafê

4-12-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Réformes pour les femmes !
23-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
La femme, les femmes…Avec le président Adrien Houngbédji aux commandes de l’Assemblée nationale, leur représentativité au parlement est décidément (...) Lire  

Editorial : Le combat pour les femmes
23-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’impératif dialogue !
22-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’œuvre salvatrice des 7 sages
22-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : La dot est tout !
19-01-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Réformes pour les femmes !
23-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat pour les femmes
23-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’impératif dialogue !
22-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’œuvre salvatrice des 7 sages
22-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : La dot est tout !
19-01-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le parent pauvre du parlement
16-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : En attendant la Cour !
15-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Houngbédji et la polémique
15-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Exit le Cfa en 2020
20-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Dialogue social en panne
19-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La lanterne rouge diplomatique
18-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Parole en l’air !
15-12-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Diplomatie en ébullition !
13-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La bombe à retardement
29-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1200

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)