Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tafescopie : On recherche notre « pèlerin » de Premier Ministre !

On l’a récemment aperçu à la grande tribune des Nations Unies à New York ; on l’a entendu à l’ouverture d’un de ces nombreux séminaires, qui servent à brasser du vent ; mais on ne l’a pas vu mercredi, au pied de l’avion qui ramenait les pèlerins béninois de leur périple mouvementé à la Mecque. Le Chef de l’Etat aurait pourtant écourté le conseil des ministres, juste pour aller clamer Allah akbar ! Oui, Allah akbar pour ces pèlerins que Dieu et son prophète, n’ont pas voulu retenir en Terre Sainte, pour les préserver définitivement de la « souillure », à en croire les propos de l’imam Ligali ! Mais pendant qu’on y est, où est donc passé le « pèlerin » de Premier Ministre, qu’il a plu à Boni Yayi d’offrir à la République ? Le pèlerinage ici chez nous, est pourtant loin d’être terminé ; tant il existe des diables et des diablotins à lapider. Des démons de la misère crasse ; des démons de l’infernale pauvreté ; de la corruption à grande échelle ; du vol, du viol et que sais-je encore…Dire que dans ses prêches inauguraux, notre « pèlerin » Zinli, prétendait avoir des « pierres » et surtout une méthode imparable, pour une « lapidation » de...qualité. Du haut de ses deux mètres, il estimait que la seule chose à faire, était « d’apporter la preuve que c’est possible, et la méthode pour la faire. Et cette méthode, les gens voudront la répliquer… ». Et d’ajouter que si on montre qu’on peut « donner de l’électricité, de l’eau, et l’éducation…etc. à des gens qui en sont privés en dix mois, ils demanderont que ça continue… ».Bien sûr qu’il avait raison, notre tout nouveau Premier ministre d’alors. Le hic est que quatre mois après le début de son pèlerinage, nous attendons toujours la méthode, et les effets de celle-ci sur notre quotidien. De fait, nos diables et diablotins gambadent plus que jamais, narguant même au passage, les institutions chargées de les renvoyer en enfer. Leur dernier crime, c’est l’évaporation spectaculaire de l’argent destiné à l’eau potable. Terrible ces p’tits diables ! Nous avions vainement attendu à ce propos, un geste, une déclaration de notre Premier ministre. Silence funéraire (donc de Zinli), puis retour à nos misères quotidiennes. Entre temps, de petites rumeurs courent au sujet du Premier ministre. Il aurait été totalement « vampirisé » par celui qui l’a fait roi (On l’aura pourtant prévenu).On dit qu’il n’ a jamais réussi à former son cabinet (du déjà vu sous ce régime) ; on prétend qu’il s’apprête à démissionner ; on annonce même sur les réseaux sociaux, sa candidature probable au poste de directeur du Fonds Monétaire International (Fmi), ce qui justifierait a posteriori, son acceptation du fameux poste de Premier ministre…Toujours est-il que plus personne ne fait cas, de ses rêves de dauphin ou de capitaine…Et puis, dans le combat à fleurets mouchetés, qui oppose les Komi-Kassa à Abiola pour la candidature unique des F.c.b.e à la présidentielle, on ne voit nulle part sa trace. Finalement, au regard de l’immense tintamarre enregistré au lendemain de sa nomination, on est tenté de se demander « tout ça pour ça ? ». Notre Premier ministère est devenu le premier mystère de la République. Nos vieux démons ont eu raison du « pèlerin ».C’est plutôt lui qui a été lapidé. Oh diable ! Tu seras vaincu au nom puissant de…

9-10-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Chronique judiciaire : Cyprien Houngbo condamné à 5 ans de (...)
20-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le 13e dossier inscrit au rôle de la 1ère session de la cour d’assises a connu hier d’un cas de coups mortels pour lequel Cyprien Houngbo est gardé (...) Lire  

En toute sincérité : Solution testament (...)
20-04-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les larmes de Yayi
18-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dettes de Voyages !
18-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Les flammes du désespoir
17-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Entre le marteau et l’enclume
16-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les camions de la mort
12-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le Bénin en exemple !
12-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Houngbédji six sur six !
11-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Renfort pour le dégel
10-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A un pas du dégel
9-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Anvers, solution aux travers !
9-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’indice de la Rupture !
6-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le Centre lâché par Abiola
4-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Drôle de médiation !
3-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Méchante bru !
30-03-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : L’étrange silence de Talon !
29-03-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Réplique au crime !
29-03-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Une longueur d’avance !
28-03-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1290

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)