Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tafescopie : P.R.D, jeune fille « Ouémènou » cherche époux

Le Parti du Renouveau Démocratique (P.r.d), « Tchoko-tchoko » pour les intimes, est une jeune fille « Ouémènou » à marier. Elle a vingt cinq ans, belle et intelligente. Vierge ? Elle a fréquenté quelques voyous par le passé…Bof, c’est pas important ça, surtout à vingt cinq ans. De fait, les soupirants se bousculent à ses pieds. Des plus fortunés aux plus opportunistes : généraux de brigade à la retraite ; banquiers bon chic bon genre, avec la conscience en bandoulière ; aventuriers et vendeurs de vent, venus parfois de loin ; et, nec plus ultra, milliardaires en quête de sensations fortes…Face à cette offre multiple et multiforme, la belle « ouémènou » et ses parents montent les enchères …Ils font languir au soleil des soupirants, avec des roses qui se fanent entre les mains. Il fallait les voir samedi dernier, dans leurs plus beaux atours, alignés en rang d’oignons. C’était à qui fera devant les beaux parents, la plus belle déclamation ! Au terme de plusieurs heures d’audition, la sentence est tombée. Stratégiquement, la famille a choisi de prolonger les négociations. Le veinard d’élu ne sera point connu avant le mois de décembre. Car, s’empresse-t-on d’ajouter, l’agenda des parents avant le verdict final est encore très chargé. Et il doit être respecté au détail près. Au terme donc de l’Université de vacances, un Conseil national de la famille se réunira, pour évaluer les « offres ». Ce n’est qu’alors qu’un Congrès extraordinaire sera convoqué, pour entériner le choix...Et la famille sait bien que la moindre erreur pourrait transformer à terme, la belle demoiselle en vieille fille nuisible dans la maison familiale ; une redoutable « tangnin », destructrice du foyer de ses frères, cousins, oncles…etc. C’est ainsi qu’à propos des critères de désignation de l’élu, le chef de famille a laissé transparaître quelques indications : d’abord, il a dit au nom de « sa » fille que « confier son destin, et celui de tout un peuple à un homme, n’est pas un acte banal, mais un acte bien mûri… » Ensuite, il a indiqué quelques chemins à suivre, au futur époux. Le plus sûr mène à la question du financement des partis politiques. Autrement dit, la « belle ouémènou » demande une réfection totale de la maison qui l’a vue naître et grandir. Attention, pas un simple badigeonnage et quelques rafistolages …Le Chef de famille voudrait ensuite que dans les quinze prochaines années, « la pauvreté sous toutes ses formes soit éliminée, par une politique de sécurité alimentaire », et ceci dans un « Bénin à forte croissance économique, soutenue, partagée et visible dans le panier de la ménagère ».Vous en déduirez, que la « belle ouémènou » doit être mise définitivement à l’abri du besoin. La popote doit être régulière et surtout consistante. Idem pour les cadeaux à offrir à la dulcinée, et ses parents. Evidemment, par pudeur, on ne parlera pas ici du montant du cash à remettre à la famille, et du nombre de comptes à ouvrir dans les îles Caïmans, aux Bahamas ou autres paradis fiscaux…Le diable étant dans les détails. Pourtant, ces critères sonnants et trébuchants peuvent être déterminants ! Plaisantins donc s’abstenir. Cependant, certains téméraires iront jusqu’au bout de leur logique. S’ils croient que la « belle Ouémènou » est la « Fayivi » que chante Ricos Campos, ils se trompent. Celle-ci ne monte pas sur les motos « Djènana »…D’ailleurs pour la Tabaski, les beaux parents musulmans de la capitale, réclament déjà aux soupirants capables, quelques troupeaux de moutons blancs. En attendant les vraies enchères de décembre, donc des fêtes de fin d’année…
Tafê

22-09-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Une sanction pédagogique
27-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Temps additionnel Déception nigériane !!!
27-06-2018, Ambroise ZINSOU
Editorial : Equation Horaires-Rendement !
27-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le Cos dans tous ses états
26-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’équation de la HCJ
26-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révision pour solutions !
26-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Faux théorème corrigé !
26-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial !
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner !
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les merveilles du coton
11-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Réviser le code vestimentaire
7-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Affaire classée
4-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Journées déprogrammées !
31-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Anglais au préalable !
30-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Repenser la sécurité locale
30-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Concours de retour !
29-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des réformes pour la justice
29-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’exemple : la meilleure école
28-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Funestes regrets de Yayi !
28-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | ... | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | 270 | 300 | 330 | ... | 1560

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)