Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tafescopie : Tournée à Djougou : Yayi dans tous ses états

Le Chef de l’Etat a encore frappé ! Et une fois de plus, au cours d’une tournée dans le septentrion. Son accoutrement de circonstance est désormais bien connu de tous : chemise blanche, chapeau et surtout ce fameux éventail qui, paraît-il, est royal…Rarement, il s’en sépare, lorsqu’il s’agit d’une tournée « présidentielle » au nord. Et cette fois-ci, l’épicentre du « show » présidentiel se situe à Djougou. Cette ville à laquelle il aurait tout donné, selon les flagorneurs de circonstance : eau, électricité, routes, bitume, pavés, écoles, universités, directeurs généraux, ambassadeurs, et même actuellement deux ministres en fonction dont un …ministre d’Etat ! Le dernier engagement déjà enregistré, est la construction d’une préfecture, futur siège du virtuel département de la Donga !…Ah, la belle histoire de Yayi avec la ville carrefour ou plutôt, avec le « premier nœud routier du Dahomey », à en croire le ministre d’Etat Djemba…Ce n’est donc pas un hasard, si tout converge vers Djougou et que tout se dénoue sur place. Pour la énième fois donc, Yayi était à Djougou, dans la noble intention de tenir sa toute dernière promesse : la pose d’un gazon synthétique, sur le stade municipal où officient les « Panthères » locaux, futurs champions d’Afrique. On comprend que cette nouvelle marque d’affection valait bien une messe. Ailleurs, un ministre simple, le ministre des sports ou son représentant, aurait largement suffi pour ce genre d’activité…Mais ici, ce n’est pas ailleurs. A Djougou donc comme à Djougou ! Prières, versets coraniques, et surtout long chapelet de bénédictions, pour le « bienfaiteur infatigable ». Est-ce donc cette longue litanie de remerciements au Chef de l’Etat qui l’a fait sortir de ses gonds ? Toujours est-il qu’au détour d’une phrase, on a retrouvé le Yayi Boni des mauvais jours. L’homme d’un certain 1er Août de sinistre mémoire, a brutalement refait surface. Le masque présidentiel enlevé, on redécouvre le Yayi. Le vrai ; avec ses légèretés et ses faiblesses ; sa suffisance et ses tentations…Oui, dixit Yayi Boni, les « gens m’insultent ; il faut respecter le Président au lieu de l’insulter et de s’attaquer à sa personne ; autrement, on est mal élevés ». Yayi est fâché. Très fâché contre ces députés qui s’en prennent à sa gouvernance et parlent des « scandales ». Et il ne comprend pas lui, le « seul et unique élu légitime du pays », que de « simples élus d’une circonscription électorale » osent le vilipender. Mais on est où là ? Diraient les Ivoiriens. Et sur un dossier comme celui dit « Dangnivo », il proclame une fois pour toutes, que « c’est un Adja qui a tué un Adja ». Alors, un Adja qui en tue un autre, où se trouve le problème ? En fait, il y en a un, et pas des moindres : c’est que c’est le Chef de l’Etat qui tient ces genres de propos, et devant des caméras de télévision. Un Chef censé s’élever au-dessus de la mêlée ; un Chef ayant juré devant « Dieu et les mânes de nos ancêtres », de garantir l’unité nationale… On vous l’avait déjà dit ; avec Yayi, on a touché le fond ; et à force de creuser, on finira par trouver du pétrole. L’autre drame, c’est que ces genres de propos sortis de la bouche du Chef de l’Etat, n’émeuvent plus grand monde. Les Béninois y sont maintenant habitués. Nombre d’entre eux passent le temps à décompter les jours. En attendant, on dira qu’on connaissait sur le net les « Dadis show », en référence à l’ex Chef de la junte guinéenne, Moussa Dadis Camara. Il faudra désormais compter avec le « Yayi show » et ceci, jusqu’au 6 avril prochain. Avis de tempête donc, à tous les « mal élevés » qui osent insulter « l’ELU National » : Yayi menace de réagir ; et ce ne sera pas à coup d’éventail, fût –il royal…
Tafê

25-08-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité ?
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas ?
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sanglots de Cauris !
18-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Concours de confirmation !
17-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Après la Suisse, à qui le tour ?
17-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un développeur pour Ouidah !
13-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une lutte oubliée ?
13-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le diktat des gros porteurs
12-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le meilleur pour le football
11-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Hadj à l’horizon !
11-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Mariage pompeux !
7-07-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Que le ballon roule !
6-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le social au rang des priorités
6-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’héritage Psd en question !
5-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Sacré sursaut au Bepc !
4-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Prévisions pour 2018 !
3-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ouidah face à son destin
3-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La rentrée en septembre !
29-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les bus de la mort
28-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A la Rb comme au Psd… !
28-06-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1020

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)