Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Temps additionnel Déception nigériane !!!

Le miracle n’a pas eu lieu. L’Argentine a encore dicté sa loi lors de l’acte 5 face au Nigeria en Coupe du monde. La déception est de ce fait grande. Tout un continent mis à genoux. Pendant que toute l’Afrique retient son souffle pour cette rencontre de mystère, les poulains de Gernot Rohr ont courbé l’échine devant une équipe argentine qui éprouve du mal à prendre ses marques dans cette compétition. Le feuilleton qui a démarré depuis une vingtaine d’années entre ces deux formations ne cesse de livrer ses épisodes. Pour sa première qualification pour une phase finale de la Coupe du monde, le Nigeria alors champion d’Afrique avec une génération dorée de Rachidi Yèkini, Stéphane Keshi, Daniel Amokachi, Uché Okéchuku, Samson Siasia, Benedict Iroha, Uché Okafor et consorts croisait l’Argentine de Diego Armando Maradona pour la première fois. Si ces Super Eagles ont eu la chance de croiser le fer avec le Gamin aux pieds d’or « El Pibe de oro » qui a été contrôlé positif à la fin de cette rencontre remportée par l’Argentine (2-1), leurs jeunes frères ont quant à eux eu le privilège de côtoyer Lionel Messi durant trois Coupes du monde (2010, 2014 et 2018). Mais la rencontre d’hier est d’autant plus capitale puisqu’elle devra désigner l’équipe qui va accompagner la Croatie dans ce groupe D. En difficulté depuis le démarrage de cette Coupe du monde, Lionel Messi n’a que ce seul match pour permettre à l’Argentine de poursuivre ou non sa course dans cette 21è édition de la Coupe du monde Russie 2018. Et le quintuple ballon d’or qui n’a pas encore inscrit de but lors des deux précédents matches a ouvert le score de la rencontre et déclenche ainsi son compteur dans ce Mondial. Les Super Eagles vont rétablir la parité et se voient s’ouvrir les portes des huitièmes. Mais c’est sans compter avec l’Argentine qui a tenu son match jusqu’au bout. A la 86ème minute, Roro va reprendre un centre en retrait de Pavon pour prendre à défaut le gardien de but nigérian Uzuo. Le mystère argentin n’a pu être percé. L’Albiceleste réédite l’exploit devant le Nigeria après 5 rounds. L’Afrique qui pleurait déjà l’élimination du Maroc, de l’Egypte et de la Tunisie et qui croisait les doigts pour les Super Eagles en attendant le sort qui sera réservé aux Lions de la Téranga va alors déchanter. Très attendue dans cette compétition reine du football, l’Afrique, l’éléphant annoncé, est venue très diminuée avec une jambe cassée. Le miracle tant attendu n’a pas eu lieu. La déception a atteint son paroxysme. Le Nigeria ne sera pas en huitièmes en Russie 2018. Mikel Obi et Ahmed Musa qui participent certainement à leur dernière Coupe du monde en tant que joueurs vont nourrir des regrets. Ils sont passés à côté de l’exploit, celui de battre l’Argentine ou tout au moins arracher le nul pour se qualifier pour le prochain tour. Comme quoi, la victoire s’arrache au bout de l’effort et jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre.

27-06-2018, Ambroise ZINSOU


CHRONIQUES

Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Fièvre hémorragique à virus Lassa. Au Bénin, cette épidémie qui, depuis quelques années, a la très vilaine manie de s’inviter pour troubler la quiétude (...) Lire  

En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Jeunes engagés contre corruption (...)
6-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Estonie pour plus de Tic !
4-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Il s’appelait Gaston Azoua
4-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérit : Femme 3C
3-12-2018, La rédaction
Editorial : Epouvantail IRM !
3-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Silence, Mètonou arrive !
27-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
C’est le temps des derniers réglages.
26-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cap sur le sport
21-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une taxe pour booster le sport !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Insécurité, période cruciale !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)