Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Temps additionnel : Somptueux Bleus !!!

Héroïques devant les Diables Rouges de la Belgique, les Bleus ont confirmé leur statut de favoris à cinq étoiles face aux Croates pour le compte de la 21è édition de la Coupe du monde Russie 2018 en s’imposant sur la marque de 4 buts contre 2. Tombeurs de l’Albiceleste de l’Argentine et de la Celeste de l’Uruguay respectivement en huitièmes et en quarts de finale, les poulains de Didier Deschamps ont écrit une nouvelle histoire de l’équipe de France dans les annales du football. 20 ans après le succès à domicile avec une génération dorée de Zinedine Zidane, Fabien Barthez, Bixente Lizzarazu, Didier Deschamps, Emmanuel Petit, Laurent Blanc, Franck Leboeuf, Youri Djorkaeff, Marcel Desaily, etc, suite à la finale manquée de 2006 en Allemagne et à la piètre élimination au premier tour en Corée-Japon 2002, la France signe son retour sur le toit du monde en remportant son deuxième titre. Au lendemain du 14 juillet, commémoration de la prise de la Bastille (synonyme de l’indépendance de la France), Kilyan Mbappe, Hugo Lloris, Samuel Umtiti, Benjamin Pavard, Paul Pogba, Blaise Matuidi, Ngolo Kanté, Olivier Giroud, Antoine Griezman et consorts vont graver à jamais leurs noms dans le cœur des Français comme leurs aînés de France 98. Héros de cette 21è édition en Russie, Didier Deschamps inscrit ainsi son nom dans les annales de l’histoire du cercle très fermé de ceux qui ont gagné la Coupe du monde en tant que joueurs et entraîneurs. Il s’agit de Franz Beckenbauer de l’Allemagne et de Mario Zagallo du Brésil. A 19 ans seulement, Kilyan Mbappe et les autres héros de Russie 2018 vont marquer les cœurs des Français des Antilles, des Caraïbes et d’ailleurs. Les Français s’en souviendront comme ce fut le cas de 1998 avec deux buts de la tête de Zinedine Zidane et le troisième but d’Emmanuel Petit face au Brésil. La France désormais double championne du monde reste une équipe qui a pu réaliser cet exploit parmi tant d’autres. Didier Deschamps et son effectif que certains avaient qualifié d’équipe moyenne ont réalisé le grand exploit en décrochant le jackpot. Comme quoi, le tout ne suffit pas d’avoir des joueurs de classe mondiale pour gagner une compétition mais plutôt des joueurs déterminés qui ont du cœur à l’ouvrage. La finale perdue (1-0) face au Portugal lors de l’Euro 2016 montre qu’il y a une constance dans cette équipe qui a tout prouvé. Au regard de ces bonnes étoiles, Didier Deschamps a réussi son pari et permet à la France de dépasser l’Angleterre et l’Espagne qui sont à un titre chacune. Ainsi, l’ancien champion de 98 et coach d’un soir va laisser pour l’éternité dans les esprits des Français de la joie en lieu et place de la tristesse et de querelles inutiles. La France est championne du monde. Et rien de plus. Il va donc falloir une autre occasion pour vivre à nouveau ces genres de sensations. En plus de Jacquet, c’est Deschamps qui réalise cet exploit. Fabuleux Bleus !!!

16-07-2018, Ambroise ZINSOU


CHRONIQUES

Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Fièvre hémorragique à virus Lassa. Au Bénin, cette épidémie qui, depuis quelques années, a la très vilaine manie de s’inviter pour troubler la quiétude (...) Lire  

En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Jeunes engagés contre corruption (...)
6-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Estonie pour plus de Tic !
4-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Il s’appelait Gaston Azoua
4-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérit : Femme 3C
3-12-2018, La rédaction
Editorial : Epouvantail IRM !
3-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Silence, Mètonou arrive !
27-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
C’est le temps des derniers réglages.
26-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cap sur le sport
21-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une taxe pour booster le sport !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Insécurité, période cruciale !
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La réplique de l’opposition
5-11-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1500

Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance « Il existe 5 (...)
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Très utiles pour lutter contre les bactéries responsables des infections, les antibiotiques ont aussi des limites. En (...)  

Réformes politiques, institutionnelles et économiques : Talon (...)
28-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
« Demain, il fera beau… ! ». Cette chanson a bercé et continue de bercer l’enfance d’une bonne génération d’Africains et (...)  

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)