Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Transversale : Ajavon en sauveur ?

A la suite du Chef de l’Etat, le président Patrice Talon, c’est le tour du président Sébastien Ajavon d’intervenir dans la crise qui secoue le sport roi béninois. Dans cette crise qui ravive les tensions et déchaîne les passions, toutes les bonnes intentions pouvant concourir à la réconciliation de la famille du football sont les bienvenues. La démarche du ministre des sports, Oswald Homeky pour une probable sortie de crise a tôt fait de ne pas combler les attentes. La crise de confiance née suite à la tenue du Congrès électif du 10 juin dernier n’a pas arrangé les choses. En bon gentleman, le président de la République a rencontré les protagonistes. Au terme des échanges, il a été proposé aux forces en conflits la mise en place d’un Comité consensuel composé des membres de la liste conduite par Anjorin Moucharafou et trois membres de chacun des camps Ahouanvoébla et Attolou. Une proposition qui n’a pas encore reçu l’assentiment de ces deux camps laissés en rade. En attendant la suite à donner à cette proposition, Sébastien Ajavon, ancien homme fort de la Ligue du football professionnel du Bénin et bras armé ayant permis à Anjorin Moucharafou de rempiler en 2009 a décidé d’agir. Soutien indéfectible du chantre du « Nouveau Départ », le président Sébastien Ajavon dispose des atouts pour aider à la résolution de la crise à la Fbf. Avec le double manteau de politicien et d’ancien soutien à l’élection de Anjorin Moucharafou, Sébastien Ajavon reste un mécène pour le sport roi béninois. Sur les cendres de la division, l’ancien Promoteur du Centre Cifas pourrait recoller les morceaux et faire adhérer les protagonistes à une cause commune, noble et juste. S’il se départit de son costume de partisan puisqu’il dispose aussi de camp dans le rang des protagonistes, il pourra se faire entendre et se faire comprendre dans une ambiance de suspicion et de crise de confiance. Maintenant que les protagonistes marchent sur des œufs et refusent de se faire confiance, Sébastien Ajavon bénéficie de la faveur des pronostics pour ramener la paix et la sérénité dans la famille du football. Même s’il est accusé à tort ou à raison de cautionner l’élection de Anjorin Moucharafou en violation d’une décision de justice, il pourra à visage découvert colmater les brèches et se faire accepter de tous. Il suffit, oui il suffit que l’ancien président de la Ligue du football professionnel du Bénin joue la carte de l’apaisement et se mue en arbitre. Ce quilui permettra de transcender les clivages et les anciennes querelles afin de sauver le football béninois. Sébastien Ajavon a les clés et la formule pour mettre sa tête dans ce guêpier sans se faire piquer. En homme averti, il pourra sortir le football béninois de cet état piteux et le promettre à un avenir radieux. La télécommande de Djèffa, loin de mettre les protagonistes à ses pieds, pourrait leur faire fumer le calumet de la paix. Et il en a la capacité.

29-06-2016, Ambroise ZINSOU


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)