Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Transversale : Impossible réconciliation ?

En retirant l’agrément à la Fédération béninoise de football, le ministère des sports était loin d’imaginer le scénario qui prévaut actuellement dans la famille du football. De la transition à la réconciliation, il n’y a qu’un pas. Mais entre deux mouvements, nul ne peut prédire la tournure que prendra cet élan vers la réconciliation. Dans la perspective de sortir le football de son piteux état, les acteurs débordent d’ingéniosité. Pour rassembler le ^lus grand nombre autour de l’essentiel, les émotifs doivent descendre des nuages pour faire face à la réalité. La paix des braves tant attendue sera-t-elle effective ? Difficile de répondre à cette question. Une chose est sûre, les derniers développements n’augurent pas d’une heureuse sortie de crise. Mis en place par la Fifa pour ramener la sérénité et la paix dans la famille du football, le Comité de Normalisation (CoNor) est devenu un véritable « monstre » et broie tout sur son passage. Sur le chemin de la réconciliation, le CoNor s’interpose et sort les cartes l’une après l’autre. Outre la mission de ramener la sérénité et d’organiser les élections, le CoNor érige un système de gouvernance hors classe : « Régime d’exception » qui lui donne tous les droits au-delà des statuts. La pomme de discorde avec le camp Attolou, était la non tenue d’un Congrès avant celui électif qui aura lieu le 30 mars prochain. Exaspérés de se faire rouler dans la farine, les protégés de Sébastien Ajavon ont jeté l’éponge en refusant de donner leur caution à un championnat dit de transition mais qui servirait pour les élections. La grosse surprise est tombée le 21 février dernier. 22 clubs déjà inscrits se sont retirés. Les motifs du désistement de ces clubs sont divers. Mais eux tous, à l’unanimité, ont fustigé le comportement du CoNor et surtout de son président qu’ils considèrent comme un « opposant » à la réconciliation, ce qui est aux antipodes de la volonté du ministère et de la Fifa. Avec cette situation, le processus de réconciliation semble être grippé. Lorsque les vrais acteurs seront mis de côté et que le processus va tourner autour d’une minorité, le mal et finira par détruire un football en pleine déliquescence. La bataille pour le pouvoir sera rude et est devenue une obsession pour d’anciens alliés qui se livrent une guerre fratricide. Le pouvoir a pris le pas sur la réconciliation et les plus ambitieux ne lésinent pas sur les moyens. Mais le CoNor qui devrait rester le maître du jeu, n’est pas pour le moment exempt de reproches pour son rapprochement avec un camp. Une seule hirondelle ne fait pas le printemps. De même, un seul camp ne peut faire « l’unanimité » pour une réconciliation souhaitée et qui sera acceptée de tous.

24-02-2016, Ambroise ZINSOU


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1170

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)