Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Transversale : Ne pas faire de la figuration

A quelques jours du démarrage des Jeux Olympiques au pays du « Roi Pelé », les nations débordent d’énergies pour assurer une meilleure participation à leurs différents athlètes. A la quête des grosses performances pour décrocher de précieux métaux (l’Or, l’Argent et le Bronze), ce rendez-vous mondial qui réunit toute la planète sportive reste un creuset pour « les champions des champions ». Usain Bolt et autres champions ne l’ont pas été au hasard. C’est le fruit d’un travail assidu et acharné. Dans cette optique et compte tenu de l’universalité des Jeux, le Bénin sera à Rio avec six athlètes dont trois qualifiés d’office. Les trois autres qui ont décroché leur qualification au bout de l’effort constituent désormais les espoirs d’une nation qui a toujours participé à ces Jeux sans rien remporter. Yèmi Apithy (Escrime), Noélie Yarigo (800m Dames) et Celtus Dossou-Yovo (Judo) vont défendre les couleurs du Bénin au Brésil. Au nom de l’universalité des Jeux, Didier Kiki (100m Hommes), Jules Bessan et Laraïba Séidou (50 m nage libre) seront également dans le starting-block sans prendre part aux minima. Dans cette compétition dont l’enjeu est de taille et où il n’y a pas de places pour les médiocres, les athlètes béninois feront l’expérience du haut niveau où tout va vite et très vite. Si en 2008, Aloïz Dansou et Gloria Koussihouèdé ont pris du temps à contempler le bassin olympique du Nid d’oiseau de Pékin sans toutefois plonger au même moment que leurs challengers, que peut-on attendre des représentants actuels dont les performances sont largement en deçà ? Le Bénin bat souvent le triste record du nombre d’accompagnateurs contre peu d’athlètes. A Londres en 2012, deux athlètes béninois Mathieu Gnaligo (100m) et Chitou Shafiq (Boxe) étaient présents pour avoir décroché leurs qualifications respectives. Odile Ahouanwanou (100 m haies), Jacob Gnahoui et Wilfried Tévoèdjrè avaient quant à eux bénéficié de l’universalité des Jeux. Dans le bloc de départ de Rio 2016, chaque athlète nourrit l’ambition de décrocher tout au moins une médaille pour sa nation. Les Béninois, dans leur rêve pourront peut-être attendre le miracle. Les jeux Olympiques se préparent sur quatre ans et sont réservés aux « travailleurs ». Au-delà de la simple participation, de meilleures performances sont attendues des représentants béninois qui disparaissent des lumières des Jeux en rentrant la queue entre les jambes. Il ne faudrait plus « participer pour participer » mais de participer pour gagner. Et pour y arriver, il va falloir repenser le travail à la base. Les Fédérations sportives sont ainsi appelées à mettre en place un programme cohérent dans le cadre des olympiades si tant est que le Bénin nourrit vraiment le rêve de décrocher une médaille. Il ne sert à rien de débarquer pour une compétition comme les Jeux olympiques avec moins d’une dizaine d’athlètes pour une vingtaine d’accompagnateurs contre zéro médaille. Les JO ne doivent plus être des occasions de voyage et de tourisme pour des athlètes et autres responsables. Finis les faux semblants, il faut aller à l’essentiel.

27-07-2016, Ambroise ZINSOU


CHRONIQUES

En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
On a du mal à le croire. Mais, les images prises par des journalistes de CNN nous obligent à nous rendre à l’évidence. Dans la Libye d’aujourd’hui, (...) Lire  

Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cité éclairée, conseillers acclimatés (...)
16-11-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : D’une rencontre à un dégel !
13-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le vœu de l’éclairage public
13-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : De Sinsin à da Cruz !
9-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Changement de cap à l’Uac
9-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux pas d’Alassane Séidou
8-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le moratoire tant attendu
6-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les femmes encore à la traîne
31-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’appel au social entendu !
30-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ministre… malgré tout
30-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Des tueurs silencieux
26-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1140

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)