Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tribune verte : Le défi de l’habitat

Il y a une semaine, Akpakpa vivait la tragédie de l’effondrement d’un immeuble en construction. Au milieu de la nuit, un bâtiment R+4 s’est écroulé. Plusieurs ouvriers ont été ensevelis. Jetant la ville dans l’émoi le lendemain. Pourtant, les procédures auraient été respectées. La thèse de l’indisponibilité d’un permis de construire a très tôt été écartée. Quoiqu’on dise, le contexte oblige à ce qu’on y accorde une attention particulière.
Le malheur n’arrive pas au hasard. En ce mois de l’habitat, le Bénin a besoin de faire approprier à nouveau les normes dans la construction des bâtiments. Les textes, c’est ce qui manque le moins au Bénin. Les prescriptions minimales à observer pour la délivrance du permis de construire sont connues. Même pour de simples constructions pour habitation, les règles existent. Cependant, le spectacle est désolant dans les villes dont Cotonou, Abomey-Calavi et Porto-Novo. Qu’est devenu l’Agenda spatial du Bénin ?
Construire sur des sols marécageux, le lit des cours d’eau, les berges, ou dans les zones sujettes aux pollutions est devenu la ‘’règle’’. Quelques remblais et une bonne dose de béton suffisent à s’offrir une nouvelle bâtisse. C’est la norme. Peu importe le risque. On peut se convaincre d’avoir une bonne qualité de sol, parce qu’à deux pas, un immeuble de quatre étages a pu être construit. Parfois, c’est après le démarrage des travaux que la mairie se pointe pour poser une banderole signifiant la suspension des travaux pour défaut d’autorisation. Mais, il n’y aura aucun miracle par la suite. Le chantier finit bien souvent par aller à son terme. Et les conséquences sont là.
Il faudra que le Gouvernement en fasse désormais une priorité. La roue n’est plus à inventer. Il suffit pour les autorités en charge de l’habitat et de l’urbanisme, de concert avec les mairies d’engager la lutte. Les villes du futur se construisent dès aujourd’hui. Les grandes métropoles du monde ont certes leurs réalités, mais elles n’ont pas été bâties sans permis de construire, ou sans un respect des schémas d’aménagement. Cela suppose avant tout aménagement, la prise en compte au préalable des caractéristiques physiques et l’intégration des composantes des économiques, sociales et culturelles de nature du milieu.
L’Etat a laissé les villes se construire sans harmonie et dans un désordre architectural prononcé. Il lui revient maintenant de se rattraper. Et c’est un lourd héritage pour le Nouveau départ. Si Patrice Talon veut être porté en triomphe au terme de son mandat, ça devrait être dans un pays où les villes s’inscrivent dans une rigueur écologique. Ceci passe par la mise à disposition de logements sociaux à des prix abordables pour tous. Des logements construits en respect des politiques d’aménagement, selon les spécificités de chaque zone. Le défi de l’habitat, c’est aussi la prise de nouvelles mesures pour relancer la construction de logements. Cela pourrait devenir plus tard, un des principaux moteurs de la croissance.

13-10-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco !
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Décidément. Plus on fouille dans l’écurie d’Augias de la gestion des fonds d’aide au développement, mieux on découvre. A tort, on pensait l’avoir (...) Lire  

Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : A la merci des domestiques
15-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La Pendajri a sa Brigade spéciale (...)
14-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ !
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une candidature pour le Bénin
13-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Obstinés malgré l’eau !
13-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Enième menace des eaux à Cotonou
12-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Centriste et Talonniste !
12-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Statut en quête d’opposants
11-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quand Gbadamassi célèbre Talon
7-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Pas de pitié pour les O% !
6-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un chantier inachevé
6-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Roulés dans la farine
5-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Subventionnés au grand jour !
4-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La Françafrique à la Macron !
31-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : A la merci des malfrats
30-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Au royaume des incendies !
30-08-2017, Isac A. YAÏ
En vérité : Rb engagée, Rb dégagée !
29-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Remerciés en monnaie de singe
29-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le retour des farceurs
28-08-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1080

Regain d’activités politiques des Cauris : Les Fcbe refusent de (...)
21-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Curieuse façon de jaser, d’aller de hameau en hameau pour perturber la tranquillité des citoyens, de jouer les leaders (...)  

Election du 2e secrétaire parlementaire : Le vote en faveur de (...)
26-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN
La Renaissance du Bénin (Rb) a voté dans sa majorité pour le candidat du Nouveau départ, soit 6 députés sur les 7 que (...)  

Après l’installation de sa coordination And : So-Ava s’embarque (...)
23-03-2015, Angelo DOSSOUMOU
La commune lacustre de So-Ava est officiellement entrée samedi dernier dans la dynamique unioniste imprimée par (...)