Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


1er édition du Carnapo : Porto-Novo célèbre la diversité culturelle du Bénin

Les populations de la capitale politique du Bénin, Porto-Novo ont accueilli le samedi dernier leur premier carnaval culturel (Carnapo). Aux environs de 10h30, diverses composantes de la culture béninoise dont des troupes de danses et de chants, ont pris d’assaut les rues de la ville pour une expression culturelle. Les masques Zangbéto, Bourian, Egungun, Kaléta, Gounounko (l’ancêtre de zangbéto)… et les groupes folkloriques de Toba, de Zinli, de Akonkoun, de Kaka, de Agbadja, de Tipenti… ont séduis les spectateurs tout le long du trajet parcouru. Les gens sortaient spontanément de leur maison pour accueillir cette caravane par des applaudissements et certains suivirent les troupes jusqu’à destination. La grosse attraction fut les taxi-kannan, d’anciens vélos qui servaient à transporter de l’akassa, d’où serait partie l’idée des zémidjan d’aujourd’hui, à en croire le promoteur, Eulade Elbon Adjahi. Partie du carrefour Dangbéklounon, passant par Cachi, Pobè-Gare, la caravane a échoué sur l’esplanade de l’Assemblée nationale où les ambassadeurs de la culture béninoise dans toute sa diversité ont été accueillis par les autorités politico-administratives. En effet, la structure Omonya vise à travers ce carnaval à faire de la diversité culturelle une arme indispensable pour aller à la conquête du reste du monde afin de faire gagner au Bénin, la palme du développement. Il s’agit entre autres, de faire identifier le Bénin à l’international par rapport à une manifestation culturelle d’envergure, de faire venir au pays le plus grand nombre de touristes chaque année. Le Carnapo va se dérouler chaque année en été (juillet-août).

11-08-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Quelle échéance pour la Cité ministérielle ?
23-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
C’est la saison du lancement des grands travaux. Après deux ans et demi d’exercice du pouvoir, Patrice Talon est plus que jamais déterminé à marquer (...) Lire  

En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag (...)
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Interview avec Bokonon Aké Oundjèglo : « La cérémonie "ahouandida" (...)
19-10-2018, La rédaction
Président du Festival International des jumeaux, Bokonon Aké Oundjèglo nous parle ici des jumeaux à travers un rite (...)  

Léila Adjé-Chabi au sujet du Make up SFX : « Ce qui me passionne (...)
18-10-2018, La rédaction
Étudiante en 3e année de réalisation cinéma et télévision à l’Institut Supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma), (...)  

Coffi Eric Lazare Akakpo, Président de Caco : « L’heure a sonné, il (...)
17-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Coffi Eric Lazare Akakpo préside depuis quelques années l’association Sonagnon et le Collectif des acteurs culturels (...)  

Festival des danses endogènes : Le patrimoine culturel immatériel (...)
15-10-2018, La rédaction
La place publique de Zogbo, appelée sato Zangbétô vali a accueilli samedi dernier la 6éme édition du festival des (...)