Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


1er édition du Carnapo : Porto-Novo célèbre la diversité culturelle du Bénin

Les populations de la capitale politique du Bénin, Porto-Novo ont accueilli le samedi dernier leur premier carnaval culturel (Carnapo). Aux environs de 10h30, diverses composantes de la culture béninoise dont des troupes de danses et de chants, ont pris d’assaut les rues de la ville pour une expression culturelle. Les masques Zangbéto, Bourian, Egungun, Kaléta, Gounounko (l’ancêtre de zangbéto)… et les groupes folkloriques de Toba, de Zinli, de Akonkoun, de Kaka, de Agbadja, de Tipenti… ont séduis les spectateurs tout le long du trajet parcouru. Les gens sortaient spontanément de leur maison pour accueillir cette caravane par des applaudissements et certains suivirent les troupes jusqu’à destination. La grosse attraction fut les taxi-kannan, d’anciens vélos qui servaient à transporter de l’akassa, d’où serait partie l’idée des zémidjan d’aujourd’hui, à en croire le promoteur, Eulade Elbon Adjahi. Partie du carrefour Dangbéklounon, passant par Cachi, Pobè-Gare, la caravane a échoué sur l’esplanade de l’Assemblée nationale où les ambassadeurs de la culture béninoise dans toute sa diversité ont été accueillis par les autorités politico-administratives. En effet, la structure Omonya vise à travers ce carnaval à faire de la diversité culturelle une arme indispensable pour aller à la conquête du reste du monde afin de faire gagner au Bénin, la palme du développement. Il s’agit entre autres, de faire identifier le Bénin à l’international par rapport à une manifestation culturelle d’envergure, de faire venir au pays le plus grand nombre de touristes chaque année. Le Carnapo va se dérouler chaque année en été (juillet-août).

11-08-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

Promotion du patrimoine culturel immatériel du Bénin : L’Ensemble (...)
24-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La culture au service du développement restera un vœu pieux si les politiques publiques, de même que les organismes (...)  

Interview avec John Arcadius « Je n’ai pas disparu…Je vais souvent à (...)
9-02-2017, La rédaction
De son vrai nom Comlan Arcadius Avaligbé, John Arcadius est un artiste musicien (chanteur, auteur compositeur, (...)  

Projection des six meilleurs films de Rebiap 2016 : Le cinéma à (...)
9-02-2017, Isac A. YAÏ
Dans le cadre des activités d’après festival, Eric Nougloi, Promoteur des Rencontres de belles images africaines à (...)  

5e édition du festival de cinéma de la « Rebiap » : Parakou célèbre (...)
7-02-2017, Isac A. YAÏ
« La politique cinématographique béninoise à la croisée des chemins », tel est le thème de la 5ème édition du festival de (...)